Après 20 rencontres, les Hawks de Hawkesbury ont signé 15 victoires, quatre défaites et un revers en temps supplémentaire.

Junior A: les Hawks de retour au sommet

Comme au bon vieux temps où Dominique Ducharme, Éric Veilleux ou Martin St-Louis marquaient des buts à profusion dans l’Est ontarien, les Hawks de Hawkesbury sont de retour au sommet de la Ligue centrale junior A.

Après 20 matches, ils occupent le premier rang de la division Yzerman avec une fiche de 15-4-1. L’entraîneur-chef et directeur général Rick Dorval a assurément remis le club sur la « carte du hockey junior A » depuis qu’il a pris les rênes du club il y a cinq ans.

« À mon arrivée, le propriétaire Sylvain Landers voulait que je reconstruise le programme. Nous sommes partis de la 12e place de la ligue à la cinquième place la première année et nous sommes dans le top-4 depuis quatre ans », raconte l’entraîneur natif d’Orléans.

Malgré leurs succès retrouvés, les Hawks n’ont jamais atteint la finale depuis 2006, année de leur dernier championnat. Les Hawks pourront-ils ramener une autre Coupe Bogart au Complexe sportif Bob-Hartley au printemps 2019 ?

« Nous pourrons prétendre au titre, c’est sûr, mais il y a d’autres très bons clubs dans notre ligue. Nous allons faire ce que nous pouvons pour bâtir un club champion et rendre les gens d’Hawkesbury fiers. L’année dernière, nous avions 19 recrues. Notre seul but était de participer aux séries et nous avons atteint la demi-finale. C’était un boni. Cette année, les attentes étaient donc plus élevées même si nous avons perdu deux joueurs à des équipes de la LHJMQ à une semaine du début de notre saison », poursuit Dorval.

Ces deux joueurs, ce sont Kieran Craig, qui s’est taillé un poste avec les Olympiques de Gatineau, et Tyler Boivin, qui évolue avec les Tigres de Victoriaville.

La perte des deux jeunes attaquants a été compensée par une bonne année de recrutement. Quatre Américains font partie du club et le meilleur compteur, natif de Montréal, arrive de trois saisons prolifiques au sud de la frontière. Jérémie Lavallée mène l’équipe avec 23 points en 20 matches.

« C’est incroyable comme il est dominant. En zone offensive, avec ses 6’5’’ et 225 livres, il est dur à tasser. Il protège très bien la rondelle. »

En défensive, les Hawks ont réalisé un grand coup en rapatriant Jaxon Camp, fils de l’ancien entraîneur-chef des Hawks, Shawn Camp. Celui-ci dirige maintenant les Gryphons de l’Université Guelph depuis 12 ans.

« Jaxon est ici justement à cause du passage de son père à la fin des années ‘90. Il voulait jouer dans la Ligue centrale. Nous avons pu procéder à une transaction avec son club de la Ontario Junior Hockey League. Il joue sur ma première unité défensive en raison de son tir de la droite. Il est très solide. »

Devant le filet, le gardien Matt Petizian (moyenne de 2,35 et 92 % de taux d’efficacité) fait le travail comme vétéran de 20 ans. « C’est un des meilleurs de la ligue. Avec 19 recrues l’an dernier, il avait été la principale raison de nos succès. Cette année, quand nous avons un faux départ, il nous garde dans le match jusqu’à ce qu’on se replace. »

Les Hawks devront malheureusement trouver une solution pour pallier une blessure grave à leur joueur de centre numéro un. Zackary Fournier, de Lefaivre, est probablement perdu pour la saison.