Plutôt que de prendre congé, l'escrimeur Philippe Beaudry a préféré passer cinq jours dans l'Outaouais à prononcer des conférences. Il était à l'école des Belles-Rives, où il a diverti les élèves.
Plutôt que de prendre congé, l'escrimeur Philippe Beaudry a préféré passer cinq jours dans l'Outaouais à prononcer des conférences. Il était à l'école des Belles-Rives, où il a diverti les élèves.

«Je crois en l'influence des athlètes»

Martin Comtois
Martin Comtois
Le Droit
Il y a une semaine en Finlande, l'escrimeur Philippe Beaudry se qualifiait en vue des prochains Jeux olympiques. Son entraîneur a alors décidé de lui accorder un congé.