Le Cégep de l'Outaouais lancera un programme collégial de hockey de première division.

Il y aura du hockey au Cégep de l’Outaouais en 2020

Il n’est pas facile de lancer un programme collégial de hockey de première division. Il faut d’abord répondre aux exigences très élevées du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

Six établissements d’enseignement souhaitaient se joindre au championnat masculin pour le début de la saison 2020-2021. Un seul dossier de candidature, celui du Cégep de l’Outaouais, a été retenu.

Les dirigeants de l’établissement ont été mis au courant de la bonne nouvelle, mercredi après-midi.

La candidature du Cégep de l’Outaouais était solide à plusieurs niveaux, selon le directeur adjoint des études, Daniel Leduc.

Au cœur de cette candidature se trouvait un partenaire solide.

« Nous travaillons avec les gens de l’Intrépide depuis le début de l’automne. Ils sont vite devenus de très bons partenaires dans l’aventure. Ils vont nous aider dans le recrutement des joueurs. Ils vont nous permettre d’avoir accès à des entraîneurs de qualité. Ils vont nous aider à construire une structure de hockey qui se tient », explique-t-il.

« En fait, l’Intrépide nous avait approché il y a environ sept ans, précise-t-il. Le hockey scolaire n’était pas très bien développé à ce moment-là. En tant qu’institution collégiale régionale, nous avons une certaine responsabilité. Des étudiants avaient cogné à notre porte au cours des dernières années. Ils voulaient savoir pourquoi le hockey collégial était disponible ailleurs, mais pas ici. »

Une douzaine d’établissements composent présentement la première division de hockey masculin du RSEQ. Les Griffons de l’Outaouais deviendront la 13e formation du circuit, en 2020.

Les matches du circuit provincial sont disputés le week-end. La nouvelle formation pourrait s’installer, avec les Olympiques de Gatineau, dans le nouveau complexe de quatre glaces qui est présentement en construction dans le secteur de la Cité.

Des partenaires ont déjà été approchés afin de boucler le budget d’opération annuel, qui se chiffre à environ 220 000 $.

On devrait procéder à l’embauche d’un entraîneur-chef d’ici le printemps.