Olivier Hanlan.

Hanlan à l'heure des choix

Olivier Hanlan doit prendre une décision importante dans les prochains jours. Est-ce qu'il disputera une autre saison dans les rangs universitaires américains ou tentera-t-il plutôt sa chance dans la NBA?
Le garde d'Aylmer s'est fait discret à ce sujet dans le dernier mois. Il a été évasif sur le sujet dans une de ses rares entrevues accordées, il y a trois semaines, au Boston Globe.
Son équipe, les Eagles de Boston College, était alors impliquée dans le tournoi de l'Atlantic Coast Conference (ACC). Ils ont toutefois été incapables de se qualifier en vue de la grande danse de la NCAA.
«Je vais discuter de ce genre de choses après le tournoi de l'ACC... Je n'aime pas porter mon attention là-dessus (son avenir). Ça peut parfois déconcentrer plusieurs joueurs», avait-il soutenu.
Depuis, rien. L'ancien des Cyclones de l'école secondaire Grande-Rivière n'a pas donné suite aux demandes du Droit.
Son silence alimente les rumeurs.
Des sites spécialisés en repêchage de la NBA croient que Hanlan, âgé de 21 ans, pourrait être sélectionné en deuxième ronde s'il signe une entente avec un agent. D'autres ne le voient pas être réclamé par une équipe.
Un analyste du basket universitaire au réseau ESPN estime que Hanlan devrait se montrer patient et faire le saut chez les pros qu'au printemps 2015. «Il devrait attendre une autre année, a soutenu Andy Katz durant un entretien téléphonique, hier, avec LeDroit.
«Il devrait attendre premièrement afin de savoir qui sera le prochain entraîneur-chef de Boston College. Mais il devrait attendre aussi car on se dirige vers une cuvée assez exceptionnelle en vue du prochain repêchage.
«Il y a une telle profondeur dans le bassin de joueurs disponibles qui fait en sorte que ça pourrait être difficile pour lui (Olivier) d'être choisi en deuxième ronde. Ce sera un des repêchages les plus relevés depuis cinq à dix ans.»
Améliorer le jeu défensif
Hanlan a commencé à retenir l'attention l'an dernier en remportant le titre de recrue de l'année dans l'ACC. Un prix qui a déjà été remis dans le passé à Michael Jordan et Chris Bosh.
Il a été le meilleur joueur des Eagles en 2013-2014, marquant en moyenne 18,5 points par partie.
En ce moment, tout indique que le repêchage de 2015 sera moins fertile en espoirs de premier plan. Cela jouerait en faveur de Hanlan s'il décide de repousser son admissibilité à la NBA.
«Ça lui donnerait aussi une autre année dans l'ACC où plusieurs vedettes ne seront pas de retour la saison prochaine. Hanlan obtiendrait alors plus de visibilité», a souligné Andy Katz.
Ça, et il pourrait améliorer son jeu défensif et ajouter un peu plus de muscles sur sa charpente de 6'4» et 188livres.