Maxime Gauld agira en tant que chef de mission, lui qui a été embauché en août en tant que gestionnaire de projets à Loisir Sport Outaouais.

Gauld dirigera la délégation de l’Outaouais

L’Outaouais aura un nouveau visage en vue des Jeux du Québec en juillet prochain à Thetford Mines.

Maxime Gauld agira en tant que chef de mission, lui qui a été embauché en août en tant que gestionnaire de projets à Loisir Sport Outaouais. Il succède à Danny Boivin qui avait dirigé la délégation à la finale d’hiver 2017 à Alma.

Auparavant, le poste avait été occupé pendant une quinzaine d’années par un seul homme, Guy Arcand. Ce dernier est maintenant à la direction générale du comité organisateur des Jeux du Québec... à Thetford Mines.

« J’ai déjà rencontré une bonne partie de nos missionnaires. Plus le monde en parle, plus c’est excitant », a avoué Gauld, qui vivra sa première expérience à des Jeux l’été prochain.

Son nom est bien connu en Outaouais. Surtout dans le milieu événementiel.

L’homme âgé de 38 ans a été directeur général du Festival de l’Outaouais Émergent (FOE), de la Fête nationale et de l’International de pétanque du Vieux-Hull. Loisir Sport Outaouais lui a confié plusieurs projets dont la finale régionale de Secondaire en spectacle.

Gauld jouait au soccer à Aylmer durant son enfance avant de devenir entraîneur pendant son adolescence. Il a dirigé des équipes féminines. « Mais je me suis éloigné par la suite du monde sportif pour la culture », a-t-il noté.

Ce retour aux sources le motive. Il aura entre 200 à 225 athlètes sous sa responsabilité du 27 juillet au 4 août, à Thetford Mines.

L’Outaouais sera représentée dans toutes disciplines sportives de l’athlétisme au volley-ball de plage en passant notamment par le baseball, le cyclisme sur route, le golf et la voile. Elle tentera d’améliorer sa récolte de 34 médailles, dont 12 d’or, obtenue deux ans auparavant à Montréal.

La région a déjà commencé à se préparer en vue de la prochaine finale d’été. Des sélections ont été lancées en basket-ball féminin.

Mais la majorité des essais auront lieu en mai et juin.

Le triathlon sera la dernière discipline sportive à choisir ses représentants en juillet.

Plus de 135 000 spectateurs sont attendus en vue des Jeux, à Thetford Mines.

La Ville de Québec tiendra la finale d’hiver en 2019, puis Laval prendra le relais à l’été 2021.

Tel que le rapportait Le Droit l’an dernier, divers intervenants sportifs de Gatineau et de la Petite-Nation discutent en coulisses d’une éventuelle candidature de l’Outaouais en vue des Jeux d’hiver de 2023.

Gatineau a présenté deux finales par le passé. Chaque fois à l’été. D’abord en 1981 puis en 2010.