Les activités du Grand Prix de Gatineau se poursuivent samedi et dimanche avec des cyclosportives et des épreuves de la Coupe Québec.

Doublée par la championne du monde

Ses parents étaient sur place afin de l’encourager. Ses amies aussi, tout comme Mika, le chien de la famille.

Tout ce monde espérait que ça serait enfin l’année de leur cycliste favorite. Karol-Ann Canuel a tout donné vendredi soir, mais elle a dû se contenter à nouveau du deuxième rang à la Chrono Gatineau, le contre-la-montre féminin le plus relevé en sol nord-américain.

La Gatinoise d’adoption a terminé à 14 secondes de l’Américaine Amber Neben, qui a parcouru les 17,3 km en 24 minutes et 33 secondes.

« Je ne pouvais pas donner plus. J’ai fait de mon mieux et je suis contente », a commencé par dire Canuel en attendant de monter sur le podium. Elle a rappelé que Neben était la championne du monde en titre au contre-la-montre.

« J’imagine que c’est pas pire que ce soit elle qui finisse devant moi », a lancé Canuel en riant. « Je suis contente de mon effort. »

La femme âgée de 30 ans n’a jamais gagné cette course dans laquelle elle fait figure de favorite locale. Elle a terminé maintenant trois fois en deuxième position et une fois au troisième rang.

« Ce n’est jamais la même personne qui a gagné devant moi », a noté Canuel, sourire en coin.

En 2015, l’Américaine Carmen Small l’avait devancée. Puis l’an dernier, ce fut un autre produit des États-Unis, Lauren Stephens.

L’athlète de l’Outaouais disputait une deuxième épreuve en 24 heures. Neben de même que Tayler Wiles, qui a terminé troisième, n’avaient pas roulé la veille les 104,4 km du Grand Prix cycliste de Gatineau.

Canuel profitera de quelques jours de congé avant de se préparer en vue des championnats canadiens qui auront lieu dans deux semaines à Saguenay. « Ensuite, c’est le retour en Europe pour le Giro. Je me tiens occupée », a-t-elle avoué.

Quant à Neben, elle savourait cette victoire. « J’ai 43 ans. Je sais que la fin approche pour moi, a expliqué la native de la Californie.

«Mais ça demeure toujours aussi excitant de gagner. Ce n’est pas ennuyant. Je m’étais bien préparée car il s’agit d’un parcours rapide. Un tracé que Karol-Ann connaît bien. Et je savais que Tayler serait aussi très vite.»

Il y avait un adversaire en moins à se préoccuper. Stephens, qui était la championne en titre de la Chrono Gatineau, s’est retirée de l’épreuve.

Amber Neben participera sous peu aux championnats des États-Unis. Puis elle passera le reste de l’été à récupérer et peaufiner sa technique en vue des Mondiaux en septembre.

«Je me considère chanceuse de pouvoir encore rouler et être compétitive. C’est grâce à Dieu. Je ne cacherai pas que gagner à nouveau aux championnats du monde se trouve dans ma mire.»

Cinq Américains ont terminé parmi les 10 premières à la Chrono Gatineau. La Néo-Zélandaise Rushlee Buchanan a pris le cinquième rang tandis que l’Australienne Lauretta Hanson et l’Anglaise Elizabeth Banks ont réussi respectivement les septième et neuvième temps les plus rapides.

Autre Gatinoise en lice, Ariane Bonhomme a terminé 27e.

Les activités du Grand Prix de Gatineau se poursuivent samedi et dimanche avec notamment des cyclosportives et des épreuves de la Coupe Québec.