Le Franco-Ontarien Joey Desjardins dispute sa cinquième saison compétitive en paracyclisme.

Desjardins gagne une première médaille en Coupe du monde de paracyclisme

Presque dix ans après un accident qui l’a rendu paraplégique, Joey Desjardins s’est retrouvé sur un podium de la Coupe du monde pour la première fois de sa carrière en paracyclisme, samedi, en Belgique.

L’athlète franco-ontarien de Hawkesbury a terminé troisième de l’épreuve sur route de vélo à main disputée sur 64 km, à Ostende. Il s’agissait de sa huitième course en carrière sur ce circuit international.

La semaine précédente en Italie, le père de famille âgé de 32 ans avait pris le 11e rang.

Sa réaction après avoir franchi le fil d’arrivée, après avoir réalisé qu’il gagnait une première médaille en Coupe du monde ?

« J’étais content. J’ai crié un peu aussi », a-t-il relaté, mardi matin, au lendemain de son retour à la maison.

« J’ai aussi pris le temps de remercier mes coéquipiers. »

Ce membre de l’équipe canadienne a renoué dans les dernières années avec sa conjointe et leurs filles âgées d’un an et trois ans et demi. « La plus vieille commence à comprendre ce qui se passe », a-t-il avoué.

« Elle était contente. J’ai beaucoup de médailles à la maison, mais elle a vu que celle-là est spéciale. »

Desjardins dispute sa cinquième saison compétitive en paracyclisme. Il compte deux participations aux championnats du monde.

« Cet hiver, je m’étais fixé des objectifs en vue de la prochaine saison. Gagner une médaille en Coupe du monde était un d’eux. C’est gros. »

Une décision « déchirante » l’attend maintenant en juillet après les championnats nationaux à Saint-Georges.

Desjardins devra choisir entre deux compétitions importantes. D’un côté, il y aura les Jeux parapanaméricains à Lima, au Pérou. De l’autre, les championnats du monde prévus aux Pays-Bas.

« Je suis qualifié pour les deux événements. Je n’ai toutefois pas la chance de participer aux deux. Je dois penser à ce qui serait mieux pour moi à long terme. »

Les Jeux parpananaméricains lui offriraient l’occasion de participer à de premiers Jeux majeurs dans sa jeune carrière internationale. « Sauf que ça ne te permet pas de te qualifier en vue des Jeux olympiques comme ce sera le cas aux championnats du monde », a souligné Desjardins.

« C’est ce qui rend tout ça compliqué ! »

Un nouveau quotidien

Le principal intéressé a vu sa vie chambouler en 2009 après avoir frappé une roche durant une sortie en motocross. Les premières années après son accident ont été passées à s’adapter à son nouveau quotidien tout en commençant à apprivoiser le paracyclisme.

Desjardins se souvient encore de sa première compétition, il y a cinq ans. « Au Défi sportif à Montréal », a-t-il noté.

Parions qu’il n’oubliera jamais non plus cette journée venteuse de samedi en Belgique où il a accepté la première médaille de sa carrière en Coupe du monde.