Gabrielle Paquette (gauche) et Camille Bourbonnais (droite)
Gabrielle Paquette (gauche) et Camille Bourbonnais (droite)

De la cour arrière à championnes provinciales

Marc Brassard
Marc Brassard
Le Droit
Membres de l’équipe de volleyball de l’école secondaire D’Arcy McGee, Gabrielle Paquette et Camille Bourbonnais ont découvert le volleyball de plage dans la cour arrière de leur entraîneur Jason Brennan, qui y a aménagé un court.

Les leçons apprises derrière cette résidence du secteur Aylmer ont rapporté en fin de semaine dernière pour ces deux Gatinoises faisant partie du programme relève de Volleyball Québec, alors qu’elles ont remporté les honneurs du Championnat provincial de «Beach Volley» chez les 15 ans et moins.

Elles ont remporté tous leurs six matches lors du tournoi de fin de saison présenté à Boucherville, incluant une difficile victoire contre Thalia Brossard et Juana Rodriguez en grande finale. Après avoir perdu le premier set 21-12, le duo a renversé la vapeur pour remporter les deux sets suivants avec des pointages de 21-18 et 15-13.

«Nous avons été capables de gagner nos deux derniers matches en trois sets, a indiqué Paquette en entrevue téléphonique avec le Droit mardi. Nous sommes bien contentes alors que l’an dernier, à notre première participation à ce championnat, nous avions terminé en cinquième place.»


« On aimerait ça continuer ensemble et qui sait, peut-être se rendre jusqu’aux Olympiques. »
Gabrielle Paquette

Leur titre leur aurait normalement valu de représenter le Québec lors des championnats canadiens, mais ceux-ci ont été annulés en raison de la pandémie de la COVID-19.

«On est vraiment fières de nous, d’avoir été capables de s’améliorer. C’est dommage de ne pas pouvoir aller aux Canadiens en tant qu’équipe numéro un du Québec, mais on a la fierté de pouvoir dire qu’on est les championnes provinciales», mentionne la jeune femme.

Paquette, qui fait environ 5’ 6’’, est la spécialiste de la défensive du duo, alors que Bourbonnais, plus grande à 5’ 11’’, est plus active au filet, en attaque comme au bloc. «On se complète très bien toutes les deux, on a du ‘fun’ depuis qu’on a commencé dans la cour arrière de notre ‘coach’ à jouer juste pour s’amuser. On a de la place dans nos coeurs pour le volleyball intérieur comme le ‘beach’, on aimerait ça continuer ensemble et qui sait, peut-être se rendre jusqu’aux Olympiques», ajoute Paquette.