Agenouillé dans la maison, Ted Butler, de Buckingham, regarde une pierre lancée par un de ses coéquipiers aux championnats canadiens de curling senior masculin.

Butler termine au pied du podium

Ted Butler espérait gagner le titre aux championnats canadiens de curling senior masculin, qui s’est conclu jeudi à Stratford, en Ontario.

Le quatuor du skip de Buckingham reviendra toutefois les mains vides. Il s’est incliné 7-6 lors du match de la médaille de bronze aux mains du capitaine du Nord de l’Ontario, Al Hackner.

Son adversaire a marqué deux points au huitième et dernier bout pour arracher cette victoire. Plus tôt dans la journée en demi-finale, Butler et ses coéquipiers Richard Faguy, Jean-Pierre Croteau et Michel Laroche avaient aussi perdu 5-4 sur la dernière pierre du match lancé par l’éventuel champion, Bryan Cochrane, d’Ottawa.

« C’est sur que c’est difficile de perdre deux matches comme ça, a reconnu Butler, qui avait été couronné vice-champion canadien en 2015.

Sa formation avait perdu en finale à l’époque. Le capitaine de l’Outaouais s’était donné comme mission d’aller chercher l’or avant la fin de sa carrière.

«Ça donnait encore plus le goût de revenir aux championnats canadiens. Nous avions une nouvelle chance.»

Son quatuor a conservé une fiche de 8-2 durant le tournoi à la ronde. Ses deux seuls revers avaient été subis justement contre Hackner et Cochrane.

«Nous avons eu une bonne semaine. Nous nous sommes donné une chance. C’est ça que tu veux.»

Mais en demi-finale, Butler n’avait pas le marteau pour entamer le match. Même chose lors de la joute de la médaille de bronze.

«Ça fait une différence. Tu le vois quand tu regardes la feuille de pointage.»

Ce dernier demeurait fier de ce qu’il a vu de ses amis sur la glace. «La qualité de jeu était très bonne. Les gars ont réussi de bons coups, a-t-il souligné.

«Ce que je retiens, c’est que nous n’avons jamais eu le contrôle dans les deux derniers matches car nous n’avions pas le marteau.»

Du repos attend les quinquagénaires, qui auront disputé 12 parties en six jours aux championnats canadiens.

Jeudi, leur demi-finale a pris fin sur le coup de midi.

«À 13 h 30, nous étions déjà de retour sur la glace pour la pratique du match de la médaille de bronze. Ça ne te donne pas beaucoup de temps d’oublier la défaite que tu viens de subir.»