Camélie Boisvenue, lors de la cérémonie de 2015

Boisvenue frappe encore fort au Gala Méritas

Neuf mois se sont déjà écoulés depuis que Camélie Boisvenue a été couronnée vice-championne aux Jeux panaméricains, à Toronto. Tout ça devant parents et amis. Tout ça en versant quelques larmes.
«C'est encore très frais en ma mémoire, même si j'ai disputé plusieurs autres compétitions depuis ce temps. En fait, je n'oublierai jamais cet événement», avoue la karatéka de Gatineau, qui revient d'un séjour en Autriche.
Ces jours-ci, la jeune femme âgée de 19 ans se prépare en vue d'un autre rendez-vous important, cette fois-ci au Brésil. Elle participera aux championnats panaméricains seniors.
Plusieurs des adversaires que Boisvenue a vaincues l'an dernier aux Jeux l'attendront de pied ferme sur le tatami. Ça, elle le sait trop bien.
En attendant cette prochaine sortie, l'étudiante-athlète en techniques policières continue de faire le plein de médailles. De bourses et de trophées.
Tiens en janvier, elle a remporté le titre canadien chez les plus de 68 kg. Puis il y a cinq semaines, elle a reçu un chèque de 4000$ de la part de la Banque Nationale via la Fondation de l'athlète d'excellence du Québec.
Mercredi, ce fut au tour du Gala Méritas de Gatineau de l'honorer, la désignant athlète par excellence au niveau international. Un titre qu'elle avait déjà reçu une première fois en 2013.
Camélie Boisvenue n'a pu cueillir son prix, se trouvant au même moment au Cégep de l'Outaouais afin d'accepter une bourse de l'Alliance Sport-Études. Son entraîneur Denis Beaudoin l'a représenté sur la scène.
La 31e édition de ce gala tenu à la Maison de la culture a rendu hommage à 60 finalistes dans 12 catégories différentes. Plus de 15 000$ ont été remis en bourses durant cette soirée agrémentée de prestations artistiques.
<p>La joueuse de ringuette Chantal St-Laurent a été nommée athlète par excellence au niveau national.</p>
Parmi les autres récipiendaires, on retrouve la joueuse de ringuette Chantal St-Laurent, nommée athlète par excellence au niveau national. Elle a inscrit 65 buts et 32 mentions d'aide en seulement... 28 parties dans l'uniforme du Fusion de Gatineau en 2014-2015.
Une production offensive qui lui a valu le titre de meilleure marqueuse de la Ligue nationale de ringuette. Le circuit l'avait aussi désignée joueuse la plus utile. 
Quant au hockeyeur Benoît-Olivier Groulx, il a été nommé athlète par excellence au niveau provincial. L'ado de 15 ans a été le meilleur marqueur de l'Intrépide de Gatineau dans la Ligue midget AAA et s'avère le plus bel espoir en vue du prochain repêchage de la LHJMQ.
Santiago Torres, qui est vice-champion québécois en athlétisme, a été nommé athlète espoir de l'année tandis qu'Olivier Renaud, du club de natation de Gatineau, a été choisi entraîneur de l'année. Cette catégorie a été présentée en partenariat avec la Fondation Pat-Burns.
<p>Suzanne Witmore</p>
<p>Liliane Charette</p>
Les prix de citoyens méritants ont été remis à Suzanne Witmore et Liliane Charette.