Le Aylmerois Félix-Olivier Bertrand représentera le Québec en judo aux Jeux du Canada.

Bertrand combattra aux Jeux du Canada

Un premier athlète de l’Outaouais se retrouve avec son billet en vue des Jeux du Canada, qui auront lieu en février à Red Deer, en Alberta.

Félix-Olivier Bertrand représentera le Québec sur le tatami. Plus précisément en judo.

L’ado âgé de 14 ans, qui habite le secteur Aylmer, s’est qualifié pour la compétition multisports en remportant ses cinq combats à la Coupe Daniel Hardy disputée à la fin octobre à Québec. Il a notamment défait deux fois de suite le favori de la compétition.

«Le premier de ces deux combats était serré. Il restait 15 secondes quand j’ai gagné. Le deuxième a été plus rapide. Mon adversaire était incapable de faire quoi que ce soit. Il a été disqualifié pour non-combativité», a relaté Bertrand, un étudiant-athlète du programme sport-études judo de l’école secondaire Mont-Bleu.

Ce dernier se dit fier de son exploit. Il a rappelé que les Jeux du Canada se déroulent chaque quatre ans.

«Tu n’as qu’une occasion d’y participer en tant qu’athlète. Ça sera une belle expérience que je vais vivre», a soutenu Bertrand, qui avoue avoir zieuté la liste des anciens participants du rendez-vous national.

Plusieurs médaillés olympiques ont fait leurs classes aux Jeux du Canada.

«J’ai vu qu’il y a eu Antoine Valois-Fortier, qui a gagné le bronze en judo en 2014 à Londres», a précisé Félix-Olivier Bertrand, qui va concourir chez les moins de 50 kg à Red Deer.

«La catégorie la plus légère aux Jeux», a-t-il pris le soin de mentionner.

Ajoutez qu’il sera confronté à des adversaires deux ans plus vieux que lui.

Déjà, le principal intéressé a une bonne idée de l’objectif qu’il se fixera.

«J’aimerais sortir de là-bas avec une médaille. Je sais que mes chances sont bonnes. Je suis déjà dans les trois meilleurs au Canada.»

À preuve, Bertrand participera notamment à la compétition Élite 8 en janvier à Montréal. Un rendez-vous qui regroupe les meilleurs judokas de chaque province dans chaque catégorie.

L’ancien vice-champion des Jeux du Québec se repose ces jours-ci. Pas qu’il est fatigué, mais plutôt blessé, victime d’un nerf coincé à l’épaule gauche.

C’est survenu la semaine dernière lors de l’Omnium du Québec. «J’ai fait une chute en prolongation de la finale. J’ai commencé à ressentir la douleur une fois le combat fini», a-t-il relaté.

Une blessure qui ne devrait pas l’empêcher de prendre part à un camp d’entraînement en France, le mois prochain, avec les membres de l’équipe du Québec qui iront aux Jeux du Canada. Une compétition s’avère aussi au menu là-bas.

«Ce sera ma première compétition en Europe. Je vais devoir apprendre à m’habituer au décalage horaire et à un style de combat différent. Je m’en vais là-bas surtout pour apprendre et m’amuser.»