Le quart-arrière gatinois des Ravens de l'Université Carleton, Mike Arruda a subi deux interceptions contre les Golden Hawks de Laurier, vendredi.

Autre défaite pour Arruda et les Ravens

Après un excellent début de saison, les Ravens de Carleton battent de l’aile au pire moment. Au point où ils pourraient rater les éliminatoires.

L’équipe de football universitaire a perdu un deuxième match de suite vendredi, s’inclinant 37-31 contre les Golden Hawks de Laurier au parc MNP. Elle a accordé 619 verges à l’adversaire.

Le quart-arrière gatinois Mike Arruda a encore connu une sortie difficile, étant intercepté à deux reprises. Il avait été victime de quatre interceptions la semaine précédente dans un revers aux mains des Gee Gees d’Ottawa au match Panda.

Carleton a pris l’avance 31-30 au milieu du quatrième quart lorsque le receveur québécois a inscrit son deuxième touché de la journée sur une réception de 45 verges. Sauf que 30 secondes plus tard, les Hawks ont répliqué avec une passe de touché de 78 verges de Connor Carusello.

Les Ravens (4-3) devront gagner leur dernier match du calendrier régulier la semaine prochaine afin de maintenir en vie leurs chances d’accéder aux éliminatoires. Ils se rendront en banlieue de Toronto afin d’affronter les Lions de l’université York (2-4).

L’an dernier, les Warriors de Waterloo avaient raté les éliminatoires malgré une fiche de 4-4.

Pendant ce temps, tout va bien au sein de l’autre formation universitaire de la capitale.

Les Gee Gees (5-1) se retrouvent seuls au second rang de la conférence ontarienne après avoir vaincu les Blues de Toronto, jeudi, par la marque de 53-21. Le quart recrue Sawyer Buettner a réussi quatre autres passes de touché. Il en compte maintenant cinq à ses deux dernières parties.

Ses coéquipiers et lui auront maintenant rendez-vous avec la seule équipe invaincue de la prochaine. Les Mustangs de Western, qui sont les champions en titre de la coupe Vanier, se pointeront au stade des Gee Gees, le week-end prochain. Ils ont gagné leurs six parties jusqu’ici, n’allouant que 76 points.

« Notre offensive prend sa place. Nous développons une chimie. Sawyer sait où envoyer le ballon et nous savons quoi faire. Je crois que le match contre Western sera un bon défi », a soutenu le receveur Carter Matheson, qui occupe le premier rang de la conférence ontarienne avec une moyenne de 21,6 verges par réception.