Antoine Cyr dispute sa deuxième saison au sein de l’équipe nationale junior de ski de fond.

Antoine Cyr, un abonné du podium

Antoine Cyr parle de « début de saison exceptionnel ». Le skieur de fond de Gatineau est loin d’en beurrer épais.

Il a gagné quatre médailles en cinq courses chez les juniors sur le circuit NorAm. Deux fois, il a mis la main sur l’or, dont samedi dernier aux sprints libres de l’étape de Rossland en Colombie-Britannique. « C’est au-dessus de mes attentes », avoue l’athlète âgé de 19 ans.

Ce dernier se trouvait à l’aéroport de Kelowna. Il attendait de rentrer en Outaouais afin de passer le temps des Fêtes près des siens.

Cyr pourra livrer un récit intéressant de son passage dans l’Ouest canadien. Il avait gagné les sprints classiques le week-end précédent à Vernon. Ses performances arrivent à un bon moment. Les essais de Ski de fond Canada se pointeront lors de la première semaine de janvier à Mont Sainte-Anne. Les plus vieux batailleront pour une place au sein de l’équipe olympique. Le produit du club Skinouk, lui, zieute un laissez-passer en vue des championnats du monde juniors qui auront lieu en Suisse à la mi-février.

« Mon gros objectif de la saison, souligne-t-il. Si je peux y participer et connaître de bonnes courses, ça pourrait faire débloquer ma carrière. »

Les Mondiaux, il y rêvait l’an dernier. Mais la réalité l’a rattrapé rapidement.

« Ça n’avait pas bien été pour moi aux sélections. Je n’étais pas dans une bonne forme. J’avais plusieurs pépins en début de saison. Là, c’est complètement le contraire. »

Antoine Cyr, qui dispute sa deuxième saison au sein de l’équipe nationale junior, a mis le paquet pour s’assurer de bien entamer l’hiver. Son été et son automne, il les a passés au centre national d’entraînement Pierre-Harvey, près de Québec.

« L’encadrement est exceptionnel. C’est vraiment le fun. Puis j’ai pu m’entraîner avec des gars comme Alex Harvey et Jesse Cockney. Alex, c’est quand même le champion du monde. »