Victime d’une collision avec un adversaire, le Gatinois Alexis Lepage était évidemment déçu de ne pas pouvoir montrer aux gens de la région de quoi il est capable.

Alexis Lepage contraint à l’abandon à la Super League Triathlon d’Ottawa

C’est sans la présence du triathlonien gatinois Alexis Lepage que se déroulait la course à l’élimination de la Super League Triathlon d’Ottawa, dimanche, au parc Lansdowne.

Lepage a été contraint à l’abandon, samedi après-midi, lors des qualifications de l’épreuve qui se déroulait pour la première fois dans la capitale nationale.

Alors qu’il s’échangeait la première et la deuxième position avec son homologue canadien Aiden Longcroft-Harris pendant la première moitié de la course, Lepage a joué de malchance lorsqu’est venu le moment de faire la transition entre la natation et le vélo.

« Quand je suis sorti pour embarquer sur mon vélo dans la zone de transition, il y a un autre athlète qui a pris le vélo en même temps et lorsqu’il a reculé, je suis entré en collision avec lui et je suis tombé sur mon vélo, explique-t-il visiblement déçu des événements. Disons que j’étais vraiment découragé et quand je me suis levé, j’ai vu que mon vélo était endommagé et que je ne pouvais pas vraiment continuer la course donc ça m’a forcé à abandonner. »


Victime d’une collision avec un adversaire, le Gatinois Alexis Lepage était évidemment déçu de ne pas pouvoir montrer aux gens de la région de quoi il est capable.

L’athlète de 25 ans a en effet pris le chemin de l’hôpital quelques minutes après sa chute.

« Disons que je suis pas mal amoché et le vélo aussi, dit-il. Je croyais que mon index était peut-être cassé, mais ce n’est pas le cas, sauf que j’ai des points de suture à trois endroits sur le bras. »

Pour cette raison, Lepage a dû être tenu à l’écart de l’épreuve finale de dimanche.

« Avec la natation, je voulais garder ça [les points de suture] à l’extérieur de l’eau, indique-t-il. Je voulais prendre une sage décision et tenter de récupérer au maximum de mes capacités. »

C’est finalement l’Australien de 29 ans Ryan Bailie qui a remporté la Super League Triathlon d’Ottawa en totalisant 50 points au cours du week-end. Il a terminé en première position lors des courses de samedi et de dimanche.

Ryan Bailie

Le Canadien Aiden Longcroft-Harris, qui a terminé deuxième lors des deux épreuves, le suit avec 42 points.

L’Américain Michael Arishita complète le trio avec une récolte de 36 points (troisième position samedi et cinquième dimanche).

Les trois triathloniens ont ainsi assuré leur place à la série de championnats de la Super League Triathlon, qui se déroulera à Jersey les 28 et 29 septembre prochains.

Les athlètes avaient le défi de s’élancer à trois reprises sur des distances de 300 m à la nage, de 4 km à vélo et de 1,6 km à pied. Une pause de 10 minutes séparait chacune des trois étapes de la course.

Pour Lepage, ce résultat a évidemment un goût amer alors qu’il figurait parmi les favoris pour remporter la compétition.

« L’épreuve se passait bien, indique-t-il, j’étais assez relaxe dans les trois disciplines et j’étais vraiment ici pour gagner », indique le Gatinois qui a tout récemment été médaillé d’argent aux Jeux panaméricains du Pérou.

« J’ai été impressionné »

Pour la portion natation de l’épreuve, les triathloniens ont plongé dans le canal Rideau et ont nagé sur une distance totale de 300 m.

« C’était bien ! Honnêtement, j’ai été impressionné par la qualité de l’eau. Je m’attendais à quelque chose de relativement douteux avec les commentaires que j’avais, mais aussitôt que je suis rentré dans l’eau j’ai constaté que l’eau était propre », confie Alexis Lepage tout en soulignant que l’événement était une réussite.

« C’était super bien organisé et pour les spectateurs je pense que c’est un format vraiment intéressant parce qu’ils peuvent nous voir presque pendant l’entièreté de la course, ajoute-t-il. C’était une belle expérience, même si j’aurais aimé gagner, amis ce sont des choses qui arrivent. »

Rappelons qu’aucune compétition de natation ne s’était tenue dans le canal Rideau avant celle-ci. La Super League Triathlon a conclu un pacte de trois ans avec Tourisme Ottawa afin d’être la première à pouvoir nager dans le canal.

Par ailleurs, Alexis Lepage s’est envolé vers Tokyo lundi afin de participer à un camp d’entraînement de préparation en vue des qualifications olympiques.

« Je suis assez zen par rapport à ça et j’ai un peu plus de repos que ce que j’avais sur le plan de match au départ donc ça ne me stresse pas vraiment », souligne-t-il.