Sport régional

Le Club de curling de Buckingham devient centenaire

Le Club de curling de Buckingham (CCB) célèbre jeudi son 100e anniversaire de fondation. Pour l’occasion, une réception sous forme de 5 à 7 se déroulera jeudi soir à l’intérieur des murs du mythique complexe deux glaces du 626, avenue de Buckingham, où plus de 130 invités sont attendus.

Une impressionnante murale faisant 20 pieds par 14, créée par l’artiste montréalaise Anik Favreau, sera dévoilée durant la soirée. L’œuvre relate en images l’histoire du club, de ses débuts jusqu’à aujourd’hui. Des membres du CCB intronisés au Temple de la renommée du curling canadien seront aussi de la partie, tout comme d’anciens athlètes ayant foulé la surface glacée du club depuis le dernier siècle.

Sport régional

Le Hull-Volant cède sa place aux Tyrans

Le Hull-Volant passe le flambeau aux Tyrans de Gatineau afin d’assurer la continuité de ses activités dans la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJÉQ).

La transition devrait se faire tout en douceur. Après sept saisons à opérer sous le nom du Hull-Volant, le club est tombé entre bonnes mains avec des propriétaires crédibles, dont deux qui font toujours carrière dans les rangs professionnels.

Sport régional

Deuxième titre de suite pour l’Arsenal

Un placement réussi, un autre raté. La finale juvénile de deuxième division de la Ligue de football scolaire de l’Outaouais a offert une conclusion dramatique, samedi après-midi, au stade Mont-Bleu.

Un match remporté 18-15 par l’Arsenal de Nouvelles Frontières contre les Titans de Saint-Alexandre. Il s’agit d’une deuxième conquête consécutive pour l’équipe dirigée par Maxime Lacroix-Plante.

Football universitaire

Des changements sont nécessaires, croit U Sports

Le réseau U Sports, qui encadre le sport universitaire canadien, souhaite des changements au calendrier et à la formule des séries au football au plus tard en 2020.

Lisette Johnson Stapley, directrice en chef du sport pour U Sports, a fait cette déclaration en marge de la conférence de presse de la Coupe Uteck, vendredi. «Plus que jamais, il faut que ça change», a-t-elle déclaré, notant que son organisation avait tenu des sommets sur le sujet en plus de demander l’avis des représentants de chaque conférence et des directeurs sportifs sur ce qui pourrait rendre la saison et les séries de football plus excitantes.

«Nous avons aussi embauché un consultant, Richard Maclean, qui est un ancien joueur et un ancien entraîneur des Huskies de Saint Mary’s», poursuit la directrice en chef du sport.

«Il faut changer le format, car, souvent, les équipes très fortes affrontent des équipes qui ne sont pas aussi fortes. On a besoin de donner une opportunité aux programmes forts de s’affronter entre eux et aux programmes plus petits d’affronter des équipes de leur calibre également», explique-t-elle.

Concédant qu’il serait difficilement imaginable de changer le programme à temps pour la saison prochaine, Mme Johnson Stapley considère cependant qu’il ne faudrait pas dépasser 2020. «Le désir de changement, il est là partout dans le football universitaire. Quand tu regardes une demi-finale comme celle entre Laval et Sherbrooke qui se termine par un score de 40-0, ce n’est pas bon pour la conférence», explique-t-elle en ajoutant que l’impact se fait aussi sentir dans les gradins.

«Le nombre de fans baisse partout dans le réseau. Imaginez, si ça baisse à Québec, à quel point ça peut baisser dans les autres universités», poursuit-elle.

Oubliez la «superconférence»

Plusieurs scénarios seraient sur la table, mais aucun ne ferait encore consensus. Il faudrait toutefois oublier l’idée d’une «superconférence» qui réunirait les puissances du football universitaire canadien comme le Rouge et Or, les Carabins, les Mustangs de Western Ontario, les Dinos de Calgary et les Thunderbirds de l’Université de Colombie-Britannique.

«On sait que plusieurs en rêvent, mais l’obstacle, c’est le coût. Nous avons tellement un grand pays que les coûts de transport augmenteraient très rapidement. Et quand tu parles aux directeurs d’universités, le budget est souvent le premier élément qu’ils mentionnent.»

Dans la conférence de l’Ouest, les coûts de transport sont d’ailleurs déjà extrêmement élevés sans y ajouter des parties contre l’Ontario, le Québec et les Maritimes. «Quand l’Université de Colombie-Britannique affronte l’Université de Saskatchewan, c’est quand même 1600 km de distance et ils doivent y aller en avion. Ça coûte quand même très cher», souligne Mme Johnson Stapley.

Quant à la formule de la Coupe Vanier, dont la finale se tiendra au Stade Telus cette année et en 2019, aucune décision n’a encore été prise. «Tu veux aller où il y a des fans», a déclaré la directrice en chef du sport, qui ne s’est pas avancée à savoir s’il était possible que l’Université Laval organise l’événement à chaque année. 

«Il y a des beaux stades partout. Par contre, ce qu’ont fait les gens de Laval cette année en organisant la Coupe Dunsmore, la Coupe Uteck et la Coupe Vanier, c’est vraiment incroyable», a-t-elle noté, lançant quelques fleurs au comité organisateur présidé par Christian Côté.

LIRE AUSSI : LES X-MEN N'ONT PAS OUBLIÉ ASHTON DICKSON

Football collégial

Les Titans veulent un premier titre

De nombreuses bannières de championnats tapissent le gymnase du collège Saint-Alexandre. Les équipes de volley-ball, de basket-ball et de soccer de l’école secondaire privée ont gagné leur lot de titres régionaux au fil des ans.

Mais il en manque une.

Ski alpin

Fournier prêt pour ses débuts en Coupe du monde

Un skieur alpin gatinois aura droit à son baptême sur le circuit de la Coupe du monde, dimanche, à Levi, en Finlande.

Simon Fournier disputera son premier slalom parmi l’élite mondiale. Il sera le plus jeune des quatre représentants de la formation canadienne en piste.

Baseball

Le Hull-Volant cesse ses opérations

Gros changements en perspective pour l’équipe de baseball qui représente l’Outaouais dans la Ligue junior élite du Québec.

En 2019, la formation aura un nouveau nom, de nouvelles couleurs et, surtout, de nouveaux propriétaires.

« Le Hull-Volant junior élite de Gatineau cesse ses activités. Le futur groupe qui prendra la relève sera annoncé au cours des prochains jours », était-il écrit dans un communiqué envoyé en début de soirée, jeudi.

« Notre Association fait le même exercice chaque année, au mois d’octobre. On se pose toujours la même question : est-ce qu’on doit retourner ? Lors de la dernière rencontre de notre conseil d’administration, après avoir tout mis sur la table, nous avons convenu qu’il était préférable de laisser la chance à quelqu’un d’autre de prendre la relève », a expliqué, plus tard, le président-gouverneur du club, Marco Daigle.

Le Hull-Volant a disputé en 2018 sa septième saison. Même si le succès n’a pas toujours été au rendez-vous, sur le terrain, M. Daigle dresse un bilan plus que positif de son expérience.

« Nous avons investi plus de 700 000 $ dans la communauté, grâce au baseball. Nous avons présenté les championnats canadiens. Cet événement fut couronné de succès. Grâce à la Ligue junior élite, nous avons accueilli la tournée de l’équipe nationale cubaine. Il y a trois ans, nous avons atteint la finale de la ligue. L’été dernier, nous avons obtenu notre meilleure fiche en saison régulière, avec 26 victoires », résume-t-il.

L’Association Athlétique et Sociale du Hull-Volant poursuivra ses activités. Elle continuera par exemple de soutenir une équipe dans la Ligue de hockey junior C de la capitale nationale.

Ringuette

Ringuette Canada opte pour Ottawa en 2020

Ottawa sera hôte des championnats canadiens de ringuette en 2020.

La capitale nationale présentera cet événement pour la deuxième fois. Les meilleures joueuses au pays avaient convergé vers la région en 1996. Puis en 2007, Ottawa avait accueilli les championnats du monde.

Les dirigeants de Ringuette Canada en ont fait l’annonce officielle mardi matin, flaqués du maire d’Ottawa Jim Watson et de représentants de Tourisme Ottawa.

Le tournoi se déroulera du 5 au 11 avril 2020 et attirera une quarantaine d’équipes dans trois divisions, dont la Ligue nationale de ringuette.

Les parties seront disputées au centre de loisirs Jim Durrell, au Sensplex Richcraft de même qu’au complexe Bob MacQuarrie. Les finales pour le titre canadien se dérouleront à l’aréna de la Place TD.

« Le comité organisateur hôte d’Ottawa a présenté un très solide dossier de candidature, avec un fort appui des associations de ringuette avoisinantes, a souligné la directive de Ringuette Canada, Natasha Johnston. La ringuette possède une longue tradition dans notre ville, où l’on trouve un grand nombre de joueuses et plusieurs clubs et associations dynamiques, a rappelé pour sa part Jim Watson. J’encourage les résidents et les visiteurs à se joindre à moi afin de découvrir ce sport passionnant qui se développe rapidement. »

L’édition 2019 des championnats canadiens aura lieu du 7 au 13 avril à Charlottetown et Summerside, à l’Île-du-Prince-Édouard.

Ski alpin

Le podium et un mariage dans les plans pour Cook

Dustin Cook peut maintenant se concentrer à gagner des courses en Coupe du monde.

L’ancien vice-champion du monde en super-G a passé les derniers mois à se préparer en vue de la prochaine saison tout en dénichant fleuriste, célébrant, traiteur et photographe. Tout ça en vue de son mariage à l’été 2019.

Judo

Bertrand combattra aux Jeux du Canada

Un premier athlète de l’Outaouais se retrouve avec son billet en vue des Jeux du Canada, qui auront lieu en février à Red Deer, en Alberta.

Félix-Olivier Bertrand représentera le Québec sur le tatami. Plus précisément en judo.