Sophia Jensen (droite) et sa coéquipière Julia Lilley Osende (gauche) ont remporté la médaille d'or à l'épreuve du C2 500 m.

Sophia Jensen, championne du monde trois fois plutôt qu’une !

« Lorsque les athlètes de notre équipe féminine de canoë s’exécutent, on dirait que tout ce qu’elles font est facile. C’est fascinant », a lancé l’entraîneur-chef de Canoë Kayak Canada, Anders Gustafsson, samedi

L’homme venait d’assister à une autre performance inspirante de Sophia Jensen.

L’adolescente de Chelsea a réussi deux coups d’éclat, ce week-end, lors des championnats mondiaux juniors qui se déroulaient à Plovdiv, en Bulgarie.

Son deuxième titre de championne lui a été décerné samedi. Elle a terminé première à l’épreuve du C1 200 m avec un chrono de 46,873 secondes. Sa plus proche rivale, la Hongroise Bianka Nagy, a franchi le fil d’arrivée après 47,649 secondes.

Dimanche, Jensen a couronné sa semaine de rêve en remportant une médaille d’or avec sa coéquipière Julia Lilley Osende. La paire canadienne a remporté l’épreuve du C2 500 m. Elles ont terminé l’épreuve avec une priorité de presque 0,7 seconde sur leurs principales rivales, les Chinoises Qi Li et Wei Li.

« Nous voulions vraiment cette victoire, alors nous avons travaillé encore plus fort », a confié Jensen à Sportcom.

« Tout a l’air facile, mais nous remarquons chaque jour le travail acharné et tous les efforts qui se cachent derrière leur succès. Ces courses sont extrêmement difficiles à gagner et je suis extrêmement fier de nos filles et de leurs réalisations aujourd’hui »,  a pour sa part expliqué M. Gustafsson. Ce dernier a lui-même déjà été champion du monde et champion d’Europe, chez les seniors.