Serena Williams a dû travailler fort pour vaincre la Russe Ekaterina Makarova.

Serena Williams peine mais poursuit son chemin à Dubaï

La favorite Serena Williams a dû travailler fort en début de rencontre avant de venir à bout de la Russe Ekaterina Makarova 7-6 (8), 6-0 lors d'un match de deuxième tour au Championnat de Dubaï, hier.
Williams, qui a obtenu un laissez-passer des organisateurs du tournoi, était sur la touche en raison d'une blessure au dos depuis son revers contre Ana Ivanovic au quatrième tour des Internationaux d'Australie, le mois dernier.
Elle a eu besoin du premier set pour s'ajuster au jeu de la gauchère Makarova, qui attaquait souvent Williams au corps.
Lors du bris d'égalité, Makarova a obtenu des balles de manche à 6-4 et 6-5, mais elle n'a pas pu en profiter.
Williams a gagné la première manche à sa troisième occasion lors du bris d'égalité, quand Makarova a raté un coup droit. L'Américaine a toutefois fermé les livres rapidement au deuxième set.
«Je me disais vraiment de rester positive, parce que je commettais beaucoup d'erreurs que je ne fais pas d'habitude, a mentionné Williams. J'ai beaucoup mieux joué en deuxième manche.»
Lors des quarts de finale, Williams aura rendez-vous avec la gagnante du duel opposant la Tchèque Lucie Safarova à la Serbe Jelena Jankovic.
Plus tôt mardi, Ivanovic a battu l'Allemande et sixième tête de série Angelique Kerber 3-6, 6-3, 7-6 (6) dans un match de premier tour.
La septième tête de série Simona Halep, grande gagnante la semaine dernière à l'Omnium du Qatar, a déclaré forfait en raison d'une blessure au tendon d'Achille alors qu'elle accusait un retard de 6-1, 1-1 face à la Française Alizé Cornet.
La huitième tête de série Caroline Wozniack est venue de l'arrière avant d'achever l'Allemande Sabine Lisicki 2-6, 6-3, 6-3.
Wozniacki affrontera l'Allemande issue des qualifications Annika Beck au deuxième tour. Beck a surpris l'Australienne Samantha Stosur 1-6, 6-1, 6-4.
Nadal passe à Rio
Par ailleurs, La cinquième tête de série Nicolas Almagro a été éliminé dès le premier tour à l'Omnium de Rio, mardi, à la suite d'une défaite de 2-6, 6-3, 6-0 contre l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov. L'Espagnol a remporté 12 tournois de l'ATP en carrière - tous sur terre battue et six en Amérique latine.
Son compatriote et huitième tête de série Pablo Andujar a connu un meilleur sort, venant à bout de l'Allemand Julian Reister 6-4, 6-3.
Le favori Rafael Nadal a eu raison de son compatriote espagnol Daniel Gimeno-Traver, 6-3 et 7-5, grâce notamment à trois bris. Plus tôt un autre Espagnol, David Ferrer a écarté de sa route le Français Jérémy Chardy, 6-2 et 6-3, obtenant cinq bris.