Les Montagnards de Mont-Laurier ont remporté la coupe Hull-Volant samedi soir devant leurs partisans avec une victoire de 6-2 contre les Forestiers de Maniwaki dans le cinquième match de la finale.

Senior A: une finale à guichets fermés

Les Montagnards de Mont-Laurier sont devenus la première équipe à graver leur nom sur la coupe Hull-Volant remise aux champions de la Ligue de hockey senior A de l’Outaouais en fin de semaine dernière.

Leur finale contre les Forestiers de Maniwaki s’est jouée à guichets fermés pendant toute la série qui s’est terminée 4-1 en faveur des premiers champions de l’histoire du circuit.

« Pour notre ligue, c’était un peu la finale rêvée en raison de la rivalité et de la proximité entre les deux villes, a constaté le président du circuit, Marco Daigle. Il y avait plus de 1200 personnes aux matches à Maniwaki et plus de 1500 spectateurs aux matches à Mont-Laurier. Les cabanes étaient bien pleines et il y avait de l’ambiance là ! Le gagnant du tirage 50-50 est reparti avec 2485 $ dans ses poches dans le dernier match de la finale ! »

Sébastien Huberdeau a été le meilleur compteur des séries. Son frère, Jonathan, est une vedette dans la LNH avec les Panthers de la Floride. Son ancien coéquipier des Sea Dogs de Saint-Jean, Alexandre Beauregard, a aussi fait partie de l’équipe championne de Mont-Laurier.

Les partisans des Olympiques de Gatineau se souviendront de lui pour le but qu’il avait compté en prolongation du sixième match de la finale de 2011 pour donner la coupe aux Sea Dogs de Gerard Gallant.

Quelques anciens joueurs des Olympiques ont d’ailleurs fait partie de l’équipe finaliste dont Alexandre Landreville, Joey Brennan et Olivier Croteau.

Les Montagnards ont été une équipe dominante pendant toute la saison, surtout à domicile, où ils ont gagné chacun de leurs 15 matches, séries incluses, devant leurs partisans.

Tout n’a pas été parfait en cette première année de rodage. La ligue a été lancée avec six équipes, mais dès le septième match, les Bandits de Cumberland ont fermé leurs portes. L’équipe a été dissoute et la ligue a poursuivi avec seulement cinq clubs.

« Il n’y a rien de parfait, mais nous avons pris des notes pour améliorer le produit et la ligue. Notre objectif est d’attirer les meilleurs joueurs adultes possible. La moyenne d’âge était de 24 à 27 ans cette année, mais il y avait des joueurs de 36-38 ans. Nous tenons aussi à protéger les joueurs et je pense que nous avons réussi à ce chapitre. Il n’y a pas eu d’incident majeur durant la saison », a ajouté Marco Daigle.

Club à Chelsea ?

Celui-ci parle d’un « success story » pour décrire les franchises de Mont-Laurier, Maniwaki et Fort-Coulonge en cette première saison, mais l’avenir des équipes de Cornwall et Vaudreuil-Dorion est moins certain.

« Cornwall veut partir sa propre ligue dans leur coin et Vaudreuil-Dorion est en questionnement, surtout par rapport au voyagement, mais je pense que le succès général de notre première année va attirer d’autres équipes », raconte Daigle.

Chelsea serait l’endroit le plus plausible pour installer une nouvelle équipe selon lui. « Ce n’est pas officiel encore, mais les nouvelles sont encourageantes. Il y a un projet à Mont-Tremblant à l’étude aussi, puis nous travaillons avec les régions de Lachute et Mirabel. Il y a même de l’intérêt pour notre produit à Ferme-Neuve tout près de Mont-Laurier. »

Pour Marco Daigle, la première année de la LHSAO s’est déroulée au-delà de ses espérances. Beaucoup de sujets seront à l’ordre du jour lors de l’assemblée générale du début du mois de mai. Il sera justement question de l’ajout de nouvelles franchises.