Sénateurs

Tkachuk a bien essayé

À son premier «vrai» match devant ses nouveaux partisans, Brady Tkachuk a montré pourquoi les Sénateurs d’Ottawa fondent tant d’espoirs en lui.

L’attaquant de 19 ans a profité de son deuxième match en carrière dans la LNH pour y aller d’un doublé et une passe, mais ça a été dans une cause perdante alors que son club a encaissé un revers de 7-4 aux mains des Flyers de Philadelphie mercredi soir devant 13 215 amateurs au Centre Canadian Tire.

Sénateurs

Anderson ne se plaint pas

Quand il gardait les buts pour les Sénateurs, Brian Elliott s’était déjà plaint d’une « glace trop glissante » pour un but marqué au début d’une période.

Il ne faut donc pas trop se surprendre que le gardien des Flyers de Philadelphie ait été le premier de sa confrérie à exprimer sa frustration face à la décision de la LNH l’été dernier de réduire la taille des combinaisons plastron/épaulettes des cerbères du circuit afin qu’ils soient plus proportionnels à leur taille.

Sénateurs

Chabot s’impose dès le départ

La nouvelle saison de la LNH n’est vieille que d’une semaine, mais déjà, Thomas Chabot s’impose comme une de ses belles histoires.

Le défenseur québécois des Sénateurs d’Ottawa a commencé la campagne sur les chapeaux de roue, avec au moins un point lors de chacun de ses trois premiers matches. Il s’est surtout fait remarquer avec sa soirée de deux buts, dont un deuxième spectaculaire, et une passe samedi soir à Toronto.

Sénateurs

Boucher poursuit ses expériences

Depuis les beaux jours du Triumvirat de Jason Spezza avec Daniel Alfredsson et Dany Heatley il y a une décennie, les Sénateurs n’ont pas eu un trio dominant pour mener leur attaque.

C’était particulièrement évident lundi quand la grosse ligne des Bruins de Boston, Patrice Bergeron, Brad Marchand et David Pastrnak, les a dominés, et ça pourrait être encore le cas mercredi soir alors que l’ailier gauche d’Orléans Claude Giroux devait retrouver mardi soir ses compagnons de l’an dernier, Sean Couturier et Jakub Voracek.