Nikita Zaitsev a refusé de commenter des allégations lancées par son ex-femme.

Zaitsev accusé par son ex d’avoir enlevé ses filles

Les Sénateurs d’Ottawa doivent commencer à être habitués aux histoires n’ayant rien à voir avec le hockey qui compliquent leur existence.

Après le « Ubergate » de l’an dernier et les accusations de cyberintimidation portées par l’épouse de leur ancien capitaine Erik Karlsson à l’endroit de la fiancée de son coéquipier Mike Hoffman un peu plus tôt en 2018, ils ont appris vendredi que leur défenseur Nikita Zaitsev était accusé par son ex-femme d’avoir enlevé ses deux petites filles, Vera et Sonia, lorsqu’il a raté un match il y a deux semaines, se rendant en Russie pour des « raisons personnelles ».

Margo Gotovtseva a publié vendredi une vidéo troublante sur son compte Instagram (@ margo_ruby) où on voit trois hommes, dont l’un qu’elle a identifié comme étant Zaitsev, s’emparant de ses deux enfants contre son gré et celui de sa nourrice.

Zaitsev a refusé de commenter après avoir pris part à l’entraînement des Sénateurs à Philadelphie, mais son agent, Dan Milstein, s’est porté à sa défense et a précisé que les deux petites filles du couple sont en sécurité avec les parents de Zaitsev. Le couple s’est marié en 2015 et serait en instance de divorce depuis quelques mois.

« L’histoire qui a été diffusée en ligne par l’ex-femme de mon client Nikita Zaitsev n’est pas exacte (accurate, en anglais). Les enfants de Nikita sont en sécurité, au domicile de ses parents à Moscou, où ils résident habituellement. L’ex-femme de Nikita sait où les enfants sont et qu’elles sont en sûreté. Les forces de l’ordre considèrent que c’est une affaire privée. Nous vous demandons de respecter la vie privée de la famille », a écrit Milstein sur son compte Twitter.

Gotovtseva a démenti cette déclaration en écrivant un commentaire en anglais sur son compte Instagram plus tard dans la journée. Elle affirme avoir demandé l’aide de la police et de toutes sortes d’autres autorités, sans succès. Elle a réitéré qu’elle n’a pas vu ses enfants depuis l’incident en question.

« Je pense que cette vidéo ne nécessite pas de commentaire... Mais j’en tremble encore ! Ça fait déjà 12 jours, je ne sais pas où sont mes filles, ni avec qui elles sont, a-t-elle écrit. C’est un cauchemar présentement, ce n’est pas de cette façon que des hommes doivent agir... Et je vais me battre jusqu’au bout pour mes filles... Je me tourne vers mon ancienne belle-mère et beau-père, et mon ex-mari : vous pouvez abuser de moi, m’insulter et même m’attaquer ! Mais vous n’avez pas le droit d’impliquer des PETITES FILLES dans votre bataille contre MOI ! Rendez-moi mes filles et ne blessez pas encore plus leur esprit d’enfant ! »

Elle a aussi affirmé qu’elle avait la garde des enfants et que Zaitsev n’avait pas versé « un sou », ne lui ayant parlé qu’une fois alors qu’il y aurait eu d’autres occasions où les filles ont été « cachées » d’elle.

Zaitsev, 28 ans, en est à sa première saison avec les Sénateurs, ayant été acquis des Maple Leafs de Toronto l’été dernier dans le cadre de la transaction qui a envoyé Cody Ceci dans la Ville-Reine. Il est sous contrat pour quatre autres saisons après la présente, à un salaire de 4,5 millions $ par saison, lui qui a récolté sept passes en 28 parties.

L’organisation des Sénateurs a émis le commentaire suivant : « Les Sénateurs d’Ottawa ne commenteront pas les affaires privées et de famille de nos joueurs. Dans ce cas spécifique, la seule chose que nous pouvons dire maintenant est que le joueur a parlé à la direction des Sénateurs et nous a avisée que les enfants sont en sécurité en Russie. Nous avons contacté la LNH concernant cette affaire et nous allons travailler pour nous assurer que les mesures appropriées soient prises. »