Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le défenseur des Sénateurs, Christian Wolanin
Le défenseur des Sénateurs, Christian Wolanin

Wolanin offert au ballottage

Marc Brassard
Marc Brassard
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Les Sénateurs semblent avoir lancé la serviette avec Christian Wolanin, l’ayant soumis au ballottage jeudi midi pour une période de 24 heures.

Le défenseur gaucher de 26 ans a cédé sa place dans l’alignement au vétéran Braydon Coburn lors du match contre Toronto après avoir été en uniforme pour les six matches précédents des siens, sa plus longue séquence active de la présente saison après avoir été relégué aux gradins pour 10 parties de suite.

Il pourrait représenter une bonne option pour une des 30 autres formations de la LNH ayant besoin de profondeur à sa ligne bleue pour le reste de la campagne, à peu de frais puisqu’une sélection au ballottage ne coûte rien sauf son salaire qui est de 900 000 $ au pro rata de cette saison écourtée où son contrat est à sens unique.

L’ancien des Fighting Hawks de l’université du North Dakota semble tout simplement incapable de gagner la confiance de l’entraîneur-chef D.J. Smith et de son adjoint responsable des défenseurs, Jack Capuano.

L'entraîneur-chef des Sénateurs d'Ottawa, D.J. Smith

Lors du match de mercredi contre Calgary, il n’a obtenu qu’une présence en troisième période et il n’a totalisé que 8:03 minutes de temps de glace. Il avait joué encore moins (7:17) lors du match précédent de lundi. Son temps de glace moyen est de 13 minutes lors des 15 rencontres qu’il a disputées, récoltant trois passes lors de celles-ci.

Pas plus tard que lundi dernier, il disait pourtant se sentir de plus en plus en confiance plus il avait l’occasion de jouer.

«Je me sens de mieux en mieux chaque jour. Je pense que c’est le plus de matches consécutifs que j’ai joué cette année, et que ce soit lors des pratiques ou des parties, je sens que je commence à retrouver des choses que je pensais avoir perdues dans mon jeu. C’est une sensation pas mal excitante et je sens que ma confiance revient chaque jour», avait-il commenté en visioconférence lorsqu’il s’est retrouvé avec un nouveau partenaire à droite en Josh Brown, venu remplacer le vétéran Erik Gudbranson.

Plus tôt dans la saison, Wolanin avait fait sourciller en déclarant qu’il sentait que sa «laisse est courte» avec ses entraîneurs. Il était revenu sur le sujet, d’ailleurs, tentant de minimiser la portée de sa déclaration. 

«Je ne pense pas que je me suis bien exprimé quand j’y pense. Ce que je voulais dire, c’est que je ne suis plus un jeune gars dans cette ligue. Je manque d’expérience et je suis jeune, mais mon âge est 26 ans maintenant. Ce que je veux dire, c’est que mes erreurs doivent être minimisées et que je dois capitaliser sur mes opportunités. L’année a été difficile, c’est un défi, mais tout ce dont j’avais besoin, c’est de quelques matches de suite pour avoir des répétitions et ainsi retrouver les sensations qui viennent dans un match. Comme je l’ai dit, je me sens de mieux en mieux chaque jour et je suis plus constant, donc je pense être redevenu moi-même», avait-il ajouté.

D.J. Smith a tenu son point de presse virtuel quotidien avant que la nouvelle de cette décision de l’organisation ne sorte sur le coup de midi et il n’a donc discuté que du fait que Coburn allait remplacer Wolanin contre les Leafs.

Braydon Coburn

«C’est juste parce qu’on joue deux matches en deux soirs. Je pense qu’il (Coburn) se défend bien et contre une équipe qui peut vraiment compter des buts, je pense juste que ça nous donne des jambes fraîches en arrière. Ça devrait nous aider contre un club qui a une des meilleures offensives de tout le hockey», a-t-il indiqué.

Gudbranson, le vétéran défenseur droitier originaire d’Orléans, a pour sa part été laissé de côté pour un troisième match de suite.

S’il n’est pas réclamé, Wolanin pourra être cédé à l’escouade de réserve ou même au club-école de Belleville pour jouer des matches.

***

Högberg et Murray progressent

D.J. Smith a indiqué que ses deux gardiens réguliers, Matt Murray et Marcus Högberg, continuent à patiner quotidiennement. Il est question que ce dernier obtienne un départ en réhabilitation avec Belleville vendredi ou samedi contre Stockton, deux parties présentées au CCT. «Ça reste à déterminer quand ils vont pouvoir jouer, c’est dans les mains des soigneurs et Pierre (Dorion) va me dire quand ils sont prêts», a-t-il commenté.

Matt Murray

Bon départ pour Formenton

Smith s’est dit pleinement satisfait du premier match d’Alex Formenton avec sa formation, lui qui a joué 10 minutes mercredi contre les Flames et qui est demeuré dans l’alignement contre Toronto. «Il apporte de la vitesse, il peut voler. Il doit améliorer les détails dans son jeu, et lorsque ce sera fait, il va être un très bon joueur dans la LNH. Je n’ai pas eu peur de l’utiliser dans des situations défensives (en désavantage numérique notamment) et je pense que sa vitesse va lui permettre de créer de l’offensive, pas seulement maintenant mais pour des années à venir», a-t-il dit.

Entre les lignes

Les Senators de Belleville ont subi un revers de 3-0 mercredi soir contre les Marlies à Toronto alors que leur entraîneur Troy Mann n’avait que neuf attaquants sous la main, de même que sept défenseurs. Il en aura au moins un de plus vendredi puisque le centre des 67’s Mitchell Hoelscher a terminé une quarantaine de 48 heures et il aura le droit de jouer... Le centre Logan Brown demeure sur le carreau en raison d’une blessure au dos, n’ayant pas patiné cette semaine, rapporte Mann, qui devrait pouvoir compter à nouveau sur les défenseurs blessés Jonathan Aspirot, Hubert Labrie et Zach Magwood vers le 3 avril, tandis que Jonathan Davidsson va encore rater quelques semaines.