Patrick Wiercioch.

Wiercioch pourrait jouer devant les siens

Les jeunes défenseurs des Sénateurs ont connu une soirée de misère jeudi. Le malheur des uns fera le bonheur de... Patrick Wiercioch.
Paul MacLean a apporté des modifications à sa brigade défensive en prévision de la Classique Héritage. Jared Cowen et Eric Gryba, particulièrement mauvais contre les Red Wings, pourraient avoir écopé.
Si c'est le cas, Wiercioch serait le premier joueur à qui on ferait signe si l'entraîneur a besoin d'un remplaçant.
Ça ferait sa semaine, son mois, son année.
Patient, il n'a jamais rechigné lorsqu'il a été rayé de la formation débutante cette saison. S'il devait rater le match à Vancouver, sa ville natale, il serait détruit.
Il refuse d'en parler ouvertement. «Pour l'instant, j'ai juste hâte de revoir l'océan Pacifique et les montagnes. J'ai juste envie de revoir ma famille» a-t-il dit avant son départ.
On comprend bien toute l'importance de ce match lorsqu'il parle de son petit neveu.
«Notre visite ne pourrait pas mieux tomber. Luke va célébrer son cinquième anniversaire de naissance samedi. Nous allons nous entraîner sur la patinoire de BC Place samedi. Je l'ai invité. Je suis certain qu'il sera heureux de voir ça.»
Turris pris pour cible
Kyle Turris est bien placé pour comprendre son grand copain. Il lui est déjà arrivé d'être laissé de côté par son entraîneur avant un match à Vancouver. Ça lui avait brisé le coeur.
«C'était la cinquième partie de ma saison recrue avec les Coyotes de Phoenix. J'avais acheté une trentaine de billets pour ma famille et pour mes amis. On avait attendu la fin de la période d'échauffement pour me dire que je ne ferais pas partie de la formation débutante. C'était une gifle en plein visage», raconte-t-il.
Son entraîneur, à l'époque? Nul autre que le légendaire Wayne Gretzky.
Tout ça est derrière lui maintenant. Il sera un des joueurs ciblés par la défensive des Canucks, demain. «J'ai encerclé cette date sur mon calendrier dès que j'ai su que nous serions impliqués dans un match en plein air à Vancouver. Ce sera une journée spéciale.»