Le défenseur Chris Wideman a signé une nouvelle entente d'un an avec les Sens.

Wideman de retour, pas Claesson

Il y a encore de sérieux doutes à savoir si Erik Karlsson reviendra à leur ligne bleue, mais les Sénateurs ont au moins réussi à éviter qu’un de leurs autres défenseurs à caractère offensif quitte la capitale nationale sans rien obtenir en retour.

Ils ont annoncé dimanche que Chris Wideman avait accepté un contrat d’un an pour un salaire de 1 million $, lui qui a raté la majorité de la dernière saison en raison d’une déchirure d’un muscle ischio-jambier ayant nécessité une opération et des mois de réhabilitation.

L’arrière de 28 ans aurait pu se prévaloir de son autonomie complète à compter du 1er juillet, mais il a préféré ne pas prendre de chance et demeurer avec le seul club qu’il a connu, lui qui a été un choix de quatrième ronde en 2009.

« L’année dernière a été difficile pour moi personnellement ainsi que pour toute l’équipe évidemment alors qu’on s’attendait à avoir un club pouvant accéder aux séries. Nous allons tous avoir des choses à prouver l’an prochain et je suis excité de pouvoir être de retour », a indiqué Wideman lundi en entrevue avec TSN 1200 alors qu’il était sur l’Île-du-Prince-Édouard pour une activité charitable organisée par son ancien coéquipier Dion Phaneuf.

Blessé le 16 novembre dernier lors d’un match contre les Penguins de Pittsburgh, Wideman a obtenu le feu vert pour reprendre son entraînement sans aucune restriction il y a deux semaines, a-t-il indiqué. Il a passé une partie des derniers mois dans un centre d’entraînement réputé à Los Angeles.

« C’est toujours difficile quand tu ne joues pas, ça a placé beaucoup de stress sur ma famille et ma copine, qui ont tenté de s’assurer que je gardais un bon moral. Je suis reconnaissant aussi envers le personnel médical à Ottawa, j’ai hâte de revenir à Ottawa et partager une excellente saison avec eux », a-t-il aussi mentionné.

« Mon agent a regardé ce qui se passait à travers la ligue, mais moi, je pensais avoir encore beaucoup de choses à prouver à Ottawa. C’est le club qui m’a repêché, mais qui m’a aussi envoyé dans la ligue East Coast (pour cinq matches) lors de ma saison recrue. J’ai toujours eu une crotte sur le cœur comme quoi je dois prouver que je suis meilleur que ce que tout le monde pense. J’ai bien hâte de faire ça, bien des gens pensent que tu es un gars fini quand tu déchires un muscle de ta fesse », a-t-il ajouté.

Au sujet de son retour, le d.g. Pierre Dorion a déclaré par voie de communiqué : « Nous sommes heureux de retrouver Chris pour la prochaine saison. Nous avons eu l’impression que l’an dernier, il était sur la voie de devenir le défenseur actif et habile avec la rondelle et qui aurait pu appuyer véritablement notre style de jeu. Il nous a certainement manqué lors de sa blessure. »

TROY MANN DIRIGERA LES PETITS SENATORS

Les Sénateurs ont réglé un autre dossier mineur de leur saison morte lundi en annonçant l’embauche de Troy Mann pour succéder à Kurt Kleinendorst comme entraîneur-chef de leur club-école de Belleville. 

Frère de leur dépisteur-chef Trent Mann, celui-ci a été le pilote des Bears de Hershey, club affilié aux Capitals de Washington, lors des quatre dernières saisons. Il a dirigé neuf joueurs qui ont aidé les Capitals à remporter la coupe Stanley cette année et ils ont participé à la finale de la coupe Calder en 2016 sous sa direction. Il était entraîneur adjoint avec eux en 2010 quand ils ont gagné le championnat de la LAH.

« Troy est un entraîneur expérimenté et talentueux qui possède une grande expérience pour développer les joueurs, a dit le directeur général Pierre Dorion par voie de communiqué. Troy est un enseignant et un gagnant. Nous croyons qu’il va très bien cadrer à Belleville et aussi au sein de notre organisation, en plus d’être en mesure de transmettre les valeurs de leadership, de caractère et d’affinité, qui nous sont si chères, auprès de nos jeunes joueurs. Nous sommes ravis de l’accueillir chez les Sénateurs et nous avons hâte de le présenter aux partisans de Belleville. »