Colin White a beau avoir joué 21 matches à Ottawa la saison dernière, il n’a pas rechigné à l’idée de se rapporter au camp de cette semaine.

White endosse la sélection de Tkachuk

Foi de Colin White, les Sénateurs ont fait un bon choix en sélectionnant Brady Tkachuk au repêchage du week-end dernier à Dallas.

L’attaquant qui a été un choix de première ronde en 2015 est un bon ami de son frère Matthew, avec qui il a joué au sein du programme de l’équipe nationale des moins de 18 ans des États-Unis, ainsi que sur des équipes de hockey de printemps en grandissant.

Interrogé à savoir lequel des fils de Keith Tkachuk était meilleur, Brady ou son frangin qui a déjà joué deux saisons avec les Flames de Calgary, dont il a été le 6e choix au total du repêchage de 2016, White a rétorqué en riant : « Nous avons obtenu le bon (Tkachuk) ».

« Ça fait longtemps que je le connais, nos familles sont proches. Je le taquine à l’occasion, mais je suis content qu’il soit avec nous. Je suis un bon ami de Matthew, ayant joué souvent avec lui. Keith a été mon entraîneur sur différentes équipes de tournois quand j’étais jeune. Ils ont une maison à Cape Cod et nos familles s’y rejoignaient toujours le 4 juillet (fête nationale américaine) », a relaté l’ancien de Boston College.

Brady Tkachuk, qui a joué à Boston University l’an dernier, avait raconté vendredi dernier après sa sélection que White lui avait dit avant même le repêchage qu’il serait sélectionné par Ottawa. Considérant ce lien d’amitié, et celui qu’il a aussi avec Logan Brown, un autre ancien premier choix, il n’est donc pas trop surprenant de l’avoir vu afficher autant d’excitation d’avoir été choisi par les Sénateurs.


«  Peu importe où on décide de m’utiliser au début de la saison, je vais tenter de gagner ce poste.  »
Colin White

Pour ce qui est de White, il est un vétéran des camps de développement maintenant, en étant à son quatrième depuis sa propre sélection avec un premier choix acquis de Buffalo dans l’échange du gardien Robin Lehner. Il a beau avoir joué 21 matches à Ottawa la saison dernière, en plus de 47 à Belleville et de 10 autres au Championnat mondial tenu au Danemark, il n’a pas rechigné à l’idée de se rapporter au camp de cette semaine.

« C’est bon d’être de retour sur la glace avec tous ces jeunes joueurs, d’agir en tant que leader. Ça a été bon pour moi jusqu’à maintenant. Je pense avoir fini la saison sur une bonne note, je jouais bien et j’ai eu la chance d’aller aux Championnats mondiaux. Je pense avoir bien fait là-bas, j’ai joué avec de bons joueurs. Cet été, je travaille un peu plus sur mes habiletés et mon coup de patin, afin d’être plus fort la saison prochaine », souligne le hockeyeur originaire de Hanover, au Massachusetts.

White a effectivement eu de bons ailiers avec Équipe USA au Danemark, jouant à l’occasion avec des vedettes comme Patrick Kane et Johnny Gaudreau. Il a récolté deux buts et une passe en 10 matches.

« Ça a été une expérience, surtout à la fin quand j’ai joué avec Kaner et (Alex) DeBrincat (de Chicago), des gars comme ça. Ça m’a donné une tonne de confiance », estime-t-il.

Utilisé plus souvent à l’aile qu’au centre par Guy Boucher lorsqu’il était dans la capitale nationale l’hiver dernier, White n’a pas de préférence pour son avenir avec l’équipe. « Je pense que je peux jouer aux deux positions, donc peu importe où on décide de m’utiliser au début de la saison, je vais tenter de gagner ce poste », note White, qui se dit totalement rétabli de la fracture du poignet subie au camp d’entraînement.

Dette refinancée

Les Sénateurs ont annoncé mercredi que leur société mère, Capital Sports Holdings Inc., avait conclu une entente pour un financement de 135 millions $ sur un titre d’emprunt à terme de premier rang pour une période de six ans auprès d’un consortium d’institutions financières. « Le financement vise à poursuivre la croissance, à servir les objectifs généraux de l’entreprise et à remplacer la dette existante », peut-on lire dans un communiqué annonçant la nouvelle. Ce n’est pas la première fois que le propriétaire Eugene Melnyk, seul actionnaire de Capital Sports Holdings (qui possède aussi le Centre Canadian Tire), refinance ses emprunts de cette façon. La rumeur voulait que le club ait utilisé au maximum sa ligne de crédit auprès de la LNH.

Autre accusation contre Lee

Le DG adjoint Randy Lee brille par son absence au camp de développement des Sénateurs qu’il supervisait depuis de nombreuses années. Il est évidemment toujours sous le coup d’une suspension de l’équipe en attendant qu’il fasse face à une accusation de harcèlement à l’endroit d’un jeune homme de 19 ans qui l’avait reconduit à son hôtel le 30 mai dernier à Buffalo. Selon Postmedia, Lee devra maintenant faire face à une accusation différente, de harcèlement au deuxième degré, concernant le même incident. Il doit comparaître en cour le 6 juillet.

Entre les lignes

Le premier choix Brady Tkachuk et Colin White effectueront le premier lancer protocolaire lors du match des Champions d’Ottawa contre les Jackals du New Jersey dimanche à 13 h 30. Tous les autres joueurs du camp de développement seront également présents à ce match disputé le jour de la fête du Canada... Meilleur compteur de la LHOntario la saison dernière, au cours de laquelle il a été mis sous contrat comme joueur autonome par les Sénateurs, le centre Aaron Luchuk ne pourra pas se faire justice lors du camp de développement de l’équipe en raison d’une fracture à un doigt subie pendant son entraînement estival hors glace. Il s’est prêté à des exercices de patin mercredi, mais il ne peut pas manier la rondelle et ne pourra donc pas jouer vendredi soir lors du match intraéquipe au Richcraft Sensplex de Gloucester, ni lors du tournoi à trois contre trois de lundi.