Le départ pour la Suisse de Viktor Stalberg ouvre la voie à un jeune attaquant de l'organisation des Sénateurs d'Ottawa.

Viktor Stalberg choisit la Suisse

Incapables de s'entendre avec Viktor Stalberg, les Sénateurs d'Ottawa ont perdu les services de l'attaquant suédois au profit de la Suisse.
Âgé de 31 ans, Stalberg était devenu un agent libre sans restriction. Mardi, il a préféré se rapprocher de la maison pour devenir le cinquième joueur étranger de l'EV Zug de la Ligue suisse. Stalberg commandait un salaire de 1,5 million $ en 2016-17. Il s'est entendu sur les termes d'un contrat de deux ans avec l'EV Zug.
Ancien membre des Blackhawks de Chicago qui avaient gagné la coupe Stanley en 2013, Stalberg n'aura fait que passer par la capitale nationale canadienne. Acquis des Hurricanes de la Caroline cet hiver contre un choix de troisième ronde en 2017, Stalberg a surtout été un joueur de profondeur chez les Sénateurs avec qui il a inscrit deux buts et quatre points en 18 matches de saison régulière. Il a ajouté deux passes en 17 matches des séries éliminatoires.
Son acquisition avait été rendue nécessaire en raison de l'état de santé précaire de plusieurs attaquants des Sénateurs à la date limite des transactions. À ce moment, les hommes de Guy Boucher étaient exclus du tableau des séries. Il était notamment impossible de prévoir un retour au jeu de Clarke MacArthur avant la fin de la saison régulière.
Débarqué dans la LNH en 2009, Stalberg amenait expérience, vitesse et un bon gabarit dans l'alignement des Sénateurs. Le colosse de 6'3'' et 210 livres a disputé 548 matches de la saison régulière et des séries dans le circuit Bettman, récoltant 84 buts et 179 points.
À Ottawa, il était destiné à évoluer dans un quatrième trio la saison prochaine. Il aura un rôle beaucoup plus important à jouer en Suisse. Les Sénateurs comptent déjà sur les retours de plusieurs vétérans en attaque la saison prochaine. Le départ de Stalberg ouvrira donc la voie à un jeune joueur de l'organisation au prochain camp d'entraînement.
L'agent de Stalberg, Wade Arnott, et le directeur général des Sénateurs, Pierre Dorion, n'ont pas commenté le départ du joueur mardi.
Un défenseur sous contrat
Pendant ce temps, les Sénateurs ont annoncé la mise sous contrat du « controversé » défenseur qui avait causé la dernière commotion cérébrale à Clarke MacArthur pendant le dernier camp d'entraînement. Patrick Sieloff, 23 ans, a signé une entente d'une saison à deux volets (650 000 $ dans la LNH, 90 000 $ dans la LAH).
Il a passé toute la dernière saison avec les Senators de Binghamton où il a atteint des sommets personnels pour les matches joués (52), les points (12) et les minutes de punition (93) à sa troisième saison complète dans la Ligue américaine. L'Américain de 6'1'' et 205 livres avait été acquis des Flames de Calgary en échange d'Alex Chiasson en juin 2016. Il avait été un choix de deuxième ronde des Flames de Calgary en 2012.
Avec les Sénateurs, il se sera surtout fait remarquer pour sa mise en échec par-derrière sur le populaire Clarke MacArthur, qui se remettait justement d'une blessure à la tête. Bobby Ryan était venu à la rescousse du vétéran en jetant les gants devant Sieloff. MacArthur a ensuite raté presque toute la dernière saison.