Henrik Lundqvist, n'a pas joué son meilleur match des séries, samedi.

Vigneault ne pointe pas du doigt, mais...

NEW YORK - Alain Vigneault ne veut pas identifier les coupables, mais...
« Je suis convaincu que nos joueurs sont arrivés au Centre Canadian Tire avec les meilleures intentions du monde, samedi. Le problème, c'est qu'un trop grand nombre d'entre eux ont connu un match moyen », juge l'entraîneur-chef des Rangers.
« À cette période de l'année, il n'y a plus de mauvaises équipes en lice. Les Sénateurs sont bons. Nous ne pouvons pas espérer connaître du succès en jouant un match moyen », précise-t-il.
Les journalistes qui participaient à la conférence téléphonique de Vigneault, dimanche après-midi, voulaient connaître les coupables.
Chris Kreider ? Derek Stepan ?
Il n'a pas mordu aux hameçons. Il a toutefois reconnu que certains joueurs qui figurent parmi les plus expérimentés du groupe pourraient en donner davantage.
« Nos vétérans ont beaucoup d'expérience. Leur expérience ne se limite pas aux matches qu'ils ont joués dans la LNH. Certains d'entre eux ont remporté des médailles aux Jeux olympiques. D'autres ont représenté leur pays respectif à la Coupe du monde. Cette expérience doit leur servir, maintenant. Ce sont à eux de montrer le chemin aux plus jeunes, qui se retrouvent dans une situation nouvelle. »
La situation nouvelle, c'est le match d'élimination.
Les Blueshirts n'ont jamais eu le dos au mur durant la première ronde, face au Canadien de Montréal.
Pour leur prochain match, mardi, ils se retrouveront dans le confort de leur foyer. Au Madison Square Garden, ils ont complètement dominé les Sénateurs - deux fois plutôt qu'une - la semaine dernière.
« Nous avons traversé une courte période, plus tôt cette saison, durant laquelle nous n'avions pas de très bons résultats à la maison. Dans la plupart de ces matches, on jouait du bon hockey », indique Vigneault.
« En séries, nous avons connu un match plutôt moyen à la maison. En rentrant de Montréal, nous n'avions pas été à la hauteur. Toutefois, de façon générale, nous avons toujours été une bonne petite équipe à la maison. Je suis convaincu que nous allons saisir cette chance de niveler à nouveau les chances dans cette série. »
Lundqvist nerveux ?
Vigneault a eu à défendre un autre de ses vétérans. Son gardien, Henrik Lundqvist, n'a pas joué son meilleur match des séries, samedi. Il présente une fiche inférieure à ,500, en carrière, dans les matches de séries qui ont pris fin en prolongation.
Sa fiche cumulative, en séries, est de 61-64. Sa moyenne de buts alloués est de 2,27.
Se met-il trop de pression sur les épaules ?
« Ce serait une question que vous devriez lui poser, a simplement répondu l'entraîneur. Tout ce que je sais, c'est que Hank veut exceller. Nous ne pouvons plus rien faire pour les matches qui ont été disputés auparavant. »