Brady Tkachuck a marqué le but gagnant, son troisième de la saison.

Victoire des Sénateurs: encore Lajoie et Tkachuk

C’était la soirée des amis poilus au Centre Canadian Tire lundi soir.

Certains amateurs sont venus avec leurs chiens pour l’occasion, mais il y avait surtout plusieurs bancs vides, seulement 12 358 amateurs prenant place dans les gradins pour la visite des Stars de Dallas.

Comme le veut une vieille expression, les absents ont eu tort alors que la troupe de Guy Boucher a remporté un gain de 4-1, son deuxième de suite et troisième en six parties (3-2-1) en ce surprenant début de saison.

Un but de Brady Tkachuk, déjà son troisième de la saison, a lancé les Sénateurs en avant quand il a redirigé la passe de Dylan DeMelo en tout début de troisième période. Puis Mikkel Boedker a ajouté un but d’assurance en complétant une belle stratégie derrière le filet de Matt Duchene, qui obtenait sa deuxième passe du match. Un but de Zack Smith dans un filet désert a ensuite scellé l’issue du match.

Avant son but, le premier choix s’était démarqué avec ses épaules également, distribuant quelques solides mises en échec. «C’est mon jeu de jouer avec la rondelle, d’utiliser mes habiletés, mais j’aime aussi être physique et utiliser mon poids. C’est ce genre de match que j’aime, de la viande avec des patates, j’ai bien aimé ça», a raconté Tkachuk après coup, lui qui totalise six points en seulement quatre matches.

Maxime Lajoie a ajouté à sa légende en créant l’égalité 1-1 en toute fin de deuxième période. Le défenseur de 20 ans s’est amené en zone adverse après avoir capté une passe de Matt Duchene en zone neutre et il a déjoué un Ben Bishop voilé par son propre défenseur du côté de la mitaine. Il répliquait ainsi au but d’un autre défenseur qui connaît un excellent début de saison, Jon Klingberg, qui a réussi l’unique filet du premier tiers lors d’un avantage numérique. Il a capté une passe de Jason Spezza et s’est amené dans l’enclave pour déjouer le gardien Craig Anderson du côté du bloqueur.

Pour Klingberg comme pour Lajoie, il s’agissait d’un quatrième but cette saison, en cinq matches pour le premier, six pour le second.

«C’est dur à croire alors que l’an passé, je n’avais (compté) qu’un but. Mais les gars font des jeux et je suis à la bonne place au bon moment, c’est le fun pour moi», a souligné Lajoie.

Anderson a été solide face aux 38 tirs des Stars, en particulier au troisième tiers quand Bishop, qui subissait un premier revers en temps réglementaire contre son ancien club (9-1-4), a été retiré à la faveur d’un sixième attaquant avec plus de sept minutes à jouer.

«Andy a évidemment été très bon avec 37 arrêts, mais je pense que nous avons fait du bon travail pour que les tirs proviennent de l’extérieur. On ne laissera pas le total de tirs nous enlever du crédit. On garde l’adversaire à l’extérieur et quand on ne le fait pas, Andy est là pour nous quand on a besoin de lui. Mais on fait aussi beaucoup de bonnes choses... On a encore deux recrues (Lajoie et Tkachuk) qui comptent nos deux premiers buts», a souligné Duchene, qui a six passes à sa fiche alors qu’il est toujours en quête d’un premier but.

Les Sénateurs ont profité de cette soirée pour rendre un hommage posthume à leur ancien gardien Ray Emery, qui s’est noyé l’été dernier dans un lac de son patelin de Hamilton. Son ancienne fiancée Keshia Chanté a interprété les hymnes nationaux et la foule lui a réservé une belle ovation lors d’un vidéo présenté au tableau indicateur au milieu du premier vingt.

Les Sénateurs auront maintenant quatre jours sans match avant de recevoir le Canadien de Montréal samedi.

››› Le sommaire du match

+

Anderson a essayé de marquer

Craig Anderson rêve depuis longtemps de compter un but.

Il a eu sa chance en fin de match quand Ben Bishop a pris le chemin du banc alors qu’il restait plus de sept minutes à jouer et que son club avait une avance de deux buts. Mais quand il a tenté de saisir celle-ci, il a vu son tir dévier sur un joueur des Stars et la rondelle est demeurée dans son territoire pour de longs instants encore.

Craig Anderson n'a cédé qu'une seule fois, lundi, bloquant les 37 autres lancers dirigés vers lui.

« Il m’a donné une grosse frousse, je ne pensais pas qu’il essaierait de compter », a dit Maxime Lajoie.

« J’ai essayé une fois et ça n’a pas trop bien fonctionné, donc je n’allais pas me placer dans cette situation à nouveau. Je trouve qu’on a bien géré ces moments à six contre cinq. J’aurais aimé que Brady (Tkachuk) compte dans le filet désert pour obtenir une “pomme” (passe, en jargon de hockeyeur). Je vais devoir lui en parler plus tard », a raconté Anderson après ce deuxième gain de suite où il n’allouait qu’un but.

Boucher apprécie

Son patron Guy Boucher a apprécié le travail de son gardien, ainsi que des sept défenseurs qu’il a utilisés à nouveau. 

« Il (Anderson) transmet de la confiance à tout le monde, il a été exceptionnel lors des deux derniers matches, a souligné Boucher. En première période, on semblait être en quatrième vitesse. On savait qu’on avait une autre vitesse. On a vu ensuite qu’on en avait une cinquième... Ce que j’ai aimé aussi, c’est qu’on a réussi à contenir les meilleurs éléments adverses pour un deuxième match de suite. »

Dans la victoire, Chris Tierney a récolté une passe pour porter à six sa séquence de points avec un match pour amorcer la saison, alors que Thomas Chabot a vu la sienne prendre fin alors qu’il a été blanchi pour la première fois de la saison.