Le moment était venu de donner une chance à Filip Chlapik, le meilleur joueur des Senators de Belleville selon Guy Boucher.

Une vraie chance pour Chlapik

Les Sénateurs d’Ottawa ont fait plaisir à leurs partisans qui souhaitent les voir donner plus de place à leurs jeunes espoirs en cette fin de saison en rappelant le centre Filip Chlapik lundi matin.

Le Tchèque de 20 ans viendra remplacer le vétéran des mineures Jim O’Brien, qui a été renvoyé à Belleville, dans la Ligue américaine.

Avec les petits Senators, Chlapik connaissait de bons moments, ayant deux buts et cinq passes à ses quatre dernières sorties pour se hisser au premier rang des compteurs de l’équipe avec ses 10 buts et 30 points.

Le choix de deuxième ronde au repêchage de 2015 en est à son quatrième séjour dans la capitale, lui qui s’était taillé un poste au camp d’entraînement, mais qui n’avait disputé qu’un match en octobre avant d’être rétrogradé. L’ancien des Islanders de l’Île-du-Prince-Édouard a ensuite effectué deux autres courts séjours à la fin décembre et au début janvier, amassant deux passes lors de ses 10 parties dans le circuit Bettman.

O’Brien n’aura amassé qu’une passe en neuf parties à son retour avec les Sénateurs, cinq ans après son dernier passage avec eux. Il a récolté celle-ci lors de son dernier match, samedi dernier à Columbus.

Alors que ce dernier pivotait un quatrième trio, Chlapik sera appelé à jouer sur un trio plus offensif dès mardi lors de la visite des Panthers de la Floride, a indiqué l’entraîneur-chef Guy Boucher.

« Il va jouer avec Bobby (Ryan) et (Marian) Gaborik, on va lui donner deux gars qui ont un bon sens du jeu et des habiletés pour lui donner une chance de montrer ce qu’il peut faire. Il va être sur le jeu de puissance à la place de “Dzinger” (Ryan Dzingel) également », a-t-il assuré, ce qui reléguera le Gatinois Jean-Gabriel Pageau à un troisième trio avec Magnus Paajarvi et Tom Pyatt.

« Je l’aime depuis le camp d’entraînement. Il a du potentiel, il a du caractère, il a du mordant et il est habile. Et il est imposant pour un joueur habile. J’aime sa combativité. Et les gars à qui vous demandez d’améliorer certains aspects, qui reviennent quelques mois plus tard et qui l’ont fait, c’est rare. Mais il est un de ces gars-là. Récemment, dans la Ligue américaine, il a été notre meilleur, c’est tout. Il mérite son rappel, ce n’est pas juste un rappel. Il était de loin le meilleur, de façon constante », a aussi mentionné Boucher.

Celui-ci pense que Chlapik a le potentiel pour remplir un poste sur un de ses deux premiers trios dans un avenir rapproché, de préférence au centre à son avis.

Ces commentaires seront certes de la musique aux oreilles de Chlapik, qui s’est rapporté à son patron à temps pour la pratique de lundi matin au Centre Canadian Tire. « Lors des derniers matches et du dernier mois, je me sentais vraiment bien. J’ai travaillé fort sur la glace comme en dehors pour être prêt et je suis content d’obtenir cette chance. Nous allons rater les séries à Belleville, mais tous les jeunes là-bas travaillent quand même fort pour tenter de montrer qu’ils vont être prêts l’an prochain. Chaque jour, j’essaie d’apprendre quelque chose de nouveau et de m’améliorer », a dit le natif de Prague, en République tchèque, qui a un bon gabarit à 6’ 1’’ et 196 livres.

Plus tard en journée, les Sénateurs devront rappeler un autre joueur mardi, possiblement le centre Colin White, pour pivoter le quatrième trio avec Max McCormick et Alexandre Burrows.

Une bonne contusion pour Dzingel

L’attaquant Ryan Dzingel s’en est tiré à bon compte samedi quand il a été atteint derrière la tête par un tir de Mike Hoffman samedi à Columbus, Guy Boucher assurant lundi qu’il n’a pas subi de commotion cérébrale. Le compteur de 20 buts brillait cependant par son absence à l’entraînement et il n’affrontera pas les Panthers mardi soir, a-t-il indiqué. « Il va bien, mais on veut faire très attention. On va attendre une autre journée, un coup comme ça, sur un plomb de Hoffman, ça a laissé une bonne contusion et il va avoir besoin d’une autre journée, donc il ne jouera pas (mardi) », a dit Boucher. Le capitaine Erik Karlsson a aussi raté la pratique parce qu’il ne se « sentait pas bien », mais il devrait jouer, a aussi dit Boucher.