Ryan Dzingel s’est illustré face aux Islanders. Il a marqué deux buts, dont celui de la victoire.

Une victoire à l’arraché

BROOKLYN – Grand soir de premières vendredi soir à Brooklyn.

Thomas Chabot a réussi son premier but en carrière dans la LNH, et Zack Smith et Bobby Ryan ont enfilé leurs premiers de la présente saison, pour aider les Sénateurs d’Ottawa à remporter un gain de 6-5 face aux Islanders de New York.

La troupe de Guy Boucher freinait ainsi difficilement son hémorragie, ce gain mettant fin à leur séquence noire de sept revers consécutifs.

Le deuxième but du match de Ryan Dzingel, qui avait ouvert le pointage de ce match de fou, a lancé les Sénateurs en avant au tout début du troisième tiers et ce fut le seul but de la troisième période.

« C’était pas mal énervant à la fin, mais “Condo” (Mike Condon) s’est tenu debout pour nous. J’ai marqué le premier but et les vannes se sont ouvertes », a dit Dzingel, qui avait été relégué au quatrième trio pour ce match par l’entraîneur-chef Guy Boucher, qui avait remanié tous ses trios pour tenter de secouer une attaque moribonde.

« Nate Thompson m’a dit de ne pas prendre ça comme une rétrogradation d’être sur le quatrième trio et il avait raison. Erik Karlsson avait aussi dit après notre dernier revers (à Montréal mercredi) qu’on gagnerait ce match 1-0 ou 8-7, et il avait raison aussi », a ajouté Dzingel.

Chabot, qui a aussi récolté deux passes, a compté d’un tir sur réception sur une passe de Bobby Ryan pour faire 4-4 après que les Sénateurs aient échappé l’avance de 3-2 qu’ils avaient après 20 minutes de jeu.

Smith a compté avec un puissant tir pour mettre fin à une disette de 27 parties (14 cette saison). Matt Duchene a préparé le jeu en soutirant le disque à John Tavares, sa première passe depuis l’échange qui l’a amené dans la capitale et un deuxième point.

Ryan a pour sa part marqué un but chanceux, une passe de Dion Phaneuf déviant sur son patin à 65 secondes de la fin du premier engagement, ce qui donnait les devants 3-2 aux visiteurs. Il n’a cependant pas terminé le match parce qu’il a été cinglé en fin de troisième période, lui qui a eu un doigt fracturé le mois dernier.

Le gardien Craig Anderson n’a pas effectué les arrêts clés lors de ce match et il a cédé sa place à Mike Condon après avoir concédé cinq buts sur 18 lancers en 28:40 minutes de jeu. Sa défensive ne l’a certes pas aidé beaucoup quand il a été battu par Anthony Beauvillier et Anders Lee au premier tiers, puis par Lee à nouveau, Andrew Ladd et Jason Chimera en deuxième période. 

En relève, Condon a excellé, surtout en fin de partie quand il a frustré Jordan Eberle dans les derniers instants du match.

« Je n’ai pas fait ce changement pour blâmer notre gardien (Anderson), c’est juste que c’était le moment pour essayer de calmer les choses. On a fait face à beaucoup d’adversité à l’intérieur de ce match, des malchances sur certains de leurs buts, mais les gars ont bien su composer avec ça », analysait l’entraîneur-chef Guy Boucher après la rencontre. 

Le capitaine Erik Karlsson, blanchi pour un huitième match de suite, a connu une soirée difficile en défensive, finissant avec un différentiel de moins-3. Il a joué de malchance quand Chimera s’est échappé parce que son bâton lui a explosé dans les mains à la ligne bleue adverse, mais il a aussi mal paru sur un deux contre un où Lee a réussi son deuxième but.

Le gardien partant des Islanders Thomas Greiss a eu autant de misère qu’Anderson et il a quitté lui aussi, ayant alloué cinq buts sur 20 lancers. Jaroslav Halak a pris la relève et il n’a alloué que le but gagnant de Dzingel.

Même l’attaque à cinq des Sénateurs a produit lors de ce match, Mike Hoffman marquant le but qui a chassé Greiss du match avec l’avantage d’un homme en milieu de deuxième tiers. 

Les Sénateurs poursuivront leur long voyage de sept parties en deux semaines dimanche en rendant visite aux Jets à Winnipeg.

« TOUR FONCTIONNAIT POUR MOI »

La première pensée de Thomas Chabot après le gain de 6-5 des Sénateurs où il a récolté son premier but en plus de deux passes était pour ses parents François et Claude.

« C’est spécial, c’est le fun en plus parce que je sais que mes parents écoutaient le match à la télé, ils étaient excités que je sois de retour dans l’alignement », a-t-il noté, ayant l’intention de leur remettre la rondelle de son premier filet « pour tout ce qu’ils ont fait pour moi ».

Chabot était aussi content de son premier but que de sa deuxième passe, sur le but gagnant de Ryan Dzingel. « Sur mon but, Bobby Ryan m’a fait une belle passe, il ne m’a jamais regardé et il a attendu à la dernière seconde pour faire la passe. J’ai juste cherché à prendre le meilleur lancer possible... Mon but, c’est d’aider l’équipe à gagner chaque soir et c’est ce qu’on a fait, je suis content. C’était une soirée de même où tout fonctionnait pour moi », a-t-il ajouté.

Guy Boucher était content pour son défenseur recrue. « On l’a inséré pour qu’il nous apporte l’attaque que Chris Wideman nous donnait et c’est ce qu’il a fait », a-t-il noté.

Dion Phaneuf était heureux pour Chabot, mais pour tout le club aussi. « On a montré beaucoup de résilience dans ce match, les bonds n’allaient pas tous pour nous. On a eu de bons efforts individuels de Condon, Dzingel et Chabot, qui patine tellement bien et déplace la rondelle très bien pour sortir de notre zone. Son premier but est spécial, surtout dans une victoire. Il va continuer à s’améliorer », estime-t-il.

Mike Condon a été occupé lors de la dernière minute de jeu, réalisant quelques arrêts clés, dont à la toute fin contre Jordan Eberle. « C’était difficile d’embarquer dans ce match à froid, mais l’adrénaline est embarquée après », a-t-il noté.

>> Sommaire du match