Six points séparent présentement les deux équipes ontariennes de la LNH au classement.

Une joute cruciale dans la bataille de l'Ontario

Il y a longtemps qu'un match opposant les Sénateurs d'Ottawa et les Maple Leafs de Toronto n'a pas été si important.
Six points séparent présentement les deux équipes ontariennes de la Ligue nationale de hockey au classement. C'était le sujet de conversation numéro un dans le vestiaire torontois ce matin.
«Quand tu es impliqué à fond dans une course aux séries, tu veux profiter de chaque opportunité qui t'es offerte pour distancer les équipes qui sont derrière toi. En ce sens, le match de ce soir est énorme pour nous», a déclaré James van Riemsdyk.
«Clairement, nous n'aurons pas besoin de chercher très loin pour trouver une source de motivation pour ce match», a pour sa part indiqué Nazem Kadri.
Paul MacLean fera de nouveau appel à son gardien d'expérience Craig Anderson pour ce match. Il était devant le filet lors des deux premiers chocs Ottawa-Toronto, plus tôt cette saison. Chaque fois, il a subi la défaite en tirs de barrage.
Stéphane Da Costa, qui a inscrit deux buts lors du dernier match à l'étranger des Sénateurs, sera laissé de côté. Contre Toronto, MacLean préfère miser sur les gros bras de Matt Kassian.
Le match en quelques lignes
Les Maple Leafs ont remporté leurs cinq dernières parties au Air Canada Centre. Ils ont en fait été constants, sur la route comme à la maison, dans la deuxième moitié du mois de janvier. Ils ont subi un seul revers en temps réglementaire à leurs 10 dernières parties. «Je ne veux pas gâcher le bel esprit de fête qui flotte dans l'air», mais nous avons encore beaucoup d'éléments que nous pouvons améliorer», a déclaré l'entraîneur-chef Randy Carlyle ce matin.Le gardien lavallois des Leafs, Jonathan Bernier, sera d'office ce soir. Il est à son meilleur quand il est occupé. Dans les 10 parties où il a fait face à plus de 40 lancers cette saison, il présente une fiche de 7-1-2.Erik Karlsson n'a pas connu énormément de succès, jusqu'à maintenant, dans la Bataille de l'Ontario. En 17 parties contre Toronto, il a inscrit neuf points et il présente un différentiel de moins six.Milan Michalek est devenu jeudi soir le 800e joueur de l'histoire de la LNH à récolter 200 mentions d'aide en carrière. Sixième meilleur marqueur des Sénateurs cette saison, le Tchèque de 29 ans n'a toutefois pas marqué un seul but à ses 11 dernières rencontres.