Les Sénateurs formaient une équipe redoutable l’an dernier. Ils avaient poussé les Penguins jusqu’au bout.

Une dernière séance d’entraînement

PITTSBURGH — Les Sénateurs ont tenu leur dernier entraînement complet de la saison jeudi au PPG Paints Arena, endroit où ils avaient également tenu leur dernier entraînement au printemps 2017.

La grande différence, c’est que cette fois, les joueurs et entraîneurs savaient que c’était leur dernière occasion de peaufiner leur jeu ensemble. À la fin mai 2017, à la veille du septième match de leur finale de l’association Est contre les Penguins, ils pensaient fermement qu’ils gagneraient cette partie décisive pour accéder à la finale de la coupe Stanley et prolonger leur saison. À la place, le but de Chris Kunitz en double prolongation a abruptement mis fin à celle-ci.

« Quand tu penses à il y a 10 ou 11 mois, quelle différence une seule année peut faire, a souligné l’attaquant Bobby Ryan. C’est une sensation bizarre de revenir ici à la fin de la saison, ça ramène des souvenirs d’être dans cet édifice. »

Blessé à une cuisse lorsque son coéquipier Jean-Gabriel Pageau est tombé dans ses jambes après une mise en échec de Jack Eichel, Ryan était de retour pour cet entraînement et il devrait être en mesure d’affronter les Penguins vendredi soir et les Bruins samedi alors que les Sénateurs vont conclure leur calendrier régulier.

Lundi, ils devront ensuite défiler au Centre Canadian Tire pour récupérer leurs effets personnels, rencontrer la direction et faire face aux médias une dernière fois.

« Je ne sais pas trop où notre saison a dérapé, j’ai raté plusieurs matches sur la route à cause de mes blessures (à une main). Les blessures n’ont pas aidé, mais surtout, on avait tendance à s’effondrer dans certains matches, ça pouvait être 2-1 puis ça devenait 5-2 dans le temps de le dire pour aucune raison. Alors que l’an passé, on croyait qu’on allait compter avec cinq minutes à jouer pour égaler et gagner ensuite... Maintenant, on va devoir s’attendre à des changements cet été, alors que la majorité des gars dans ce groupe ont connu une belle épopée l’an dernier. D’être à un but de la finale de la coupe Stanley, puis de voir ce qui est arrivé cette année, on a déçu bien des gens et nous allons devoir nous regarder dans un miroir cet été pour être meilleurs que ça », a mentionné Ryan.

Un autre vétéran, Zack Smith, ne pouvait s’empêcher de penser que ça pourrait être son dernier entraînement avec le club, et ses deux derniers matches aussi possiblement, même s’il est sous contrat pour l’an prochain.

« C’est une drôle de sensation de dire à haute voix que c’est notre dernier entraînement. C’est difficile, on arrive à la fin, il ne reste que deux matches et nous ne sommes pas où on voudrait être. Bien des gens ne sont pas contents. À ce point-ci, il faut tenter d’en tirer le meilleur. Ces deux derniers matches veulent dire quelque chose, il y a des gars qui jouent pour des postes l’an prochain. Et on cherche encore à s’améliorer. Mais ce serait mentir de dire que ce n’est pas difficile de se motiver pour ces matches... Maintenant, on sait que des changements sont inévitables. Pour les derniers entraînements et les derniers matches, tu cherches à en profiter vu que ça pourrait être la dernière fois que ce groupe va être ensemble », a dit Smith.

L’entraîneur-chef Guy Boucher n’en a pas fait de cas. « Ce n’était pas vraiment notre dernier entraînement parce que nous allons avoir un entraînement matinal (vendredi) avant le match. Et ce n’est pas comme l’an passé ici vu que l’on ne savait pas que notre dernier entraînement serait notre dernier entraînement... Je n’ai pas changé mon approche, il y a eu un exercice que je n’ai pas aimé et on a continué jusqu’à ce qu’il soit bien fait. Je ne les ai pas lâchés une seconde cette année et je n’allais pas le faire au dernier entraînement. Les joueurs ont répondu, comme lors des deux derniers matches. On va faire de notre mieux lors des deux derniers matches, même si on sait qu’ils ne seront pas faciles, sur la route contre deux bonnes équipes qui ont de gros enjeux avec les résultats de ces matches », a-t-il souligné.

LES SÉNATEURS EN BREF

Gaborik opéré

Les Sénateurs ont annoncé en matinée mercredi que l’attaquant Marian Gaborik a été opéré au dos.

« Marian a rencontré de nouveau un spécialiste, le Dr Robert Watkins, mercredi en Californie, a indiqué le DG Pierre Dorion par voie de communiqué. Le Dr Watkins a déterminé que la meilleure chose à faire était d’effectuer une chirurgie afin de corriger une hernie discale au dos. La chirurgie a été pratiquée plus tôt aujourd’hui et l’équipe médicale se dit heureuse du résultat. Marian devrait se rétablir complètement et nos médecins nous ont informés qu’un joueur peut reprendre l’entraînement complet après seulement huit semaines suivant ce type de chirurgie. »

Ça voudrait donc dire que les Sénateurs ne pourront probablement pas racheter le contrat du vétéran acquis dans la transaction qui a envoyé Dion Phaneuf à Los Angeles.

Karlsson pas attendu

Guy Boucher a dit qu’il ne s’attend pas à ce qu’Erik Karlsson vienne rejoindre l’équipe pour ses deux derniers matches de la saison. «Je n’ai pas eu de nouvelles, donc au moment où on se parle, il ne sera pas là», a-t-il. «On n’obtient pas de break du tout cette saison, mais ç’a été comme ça toute l’année. Ça donne des opportunités à d’autres gars», a-t-il réitéré, content que ses trois jeunes défenseurs, Thomas Chabot, Christian Wolanin et Ben Harpur, aient bien joué à Buffalo mercredi.

Chabot, pour sa part, a hâte d’être confronté à nouveau aux meilleurs attaquants des Penguins, Sidney Crosby et Evgeny Malkin en tête. «Ça va être le fun, un gros défi encore. Ce sont des moments où il faut que tu profites de l’expérience de jouer contre des gars de haut niveau comme ça. Je vais faire de mon mieux, si je fais des erreurs, tant pis», a-t-il dit.

Entre les lignes

Chabot, en passant, a dit que son agent a été en contact avec Équipe Canada et qu’une invitation à jouer au Championnat mondial en Norvège va dépendre de la disponibilité d’autres joueurs...

Le gardien Craig Anderson affrontera les Penguins vendredi, lui qui a pris congé d’entraînement jeudi à Pittsburgh. L’équipe avait retenu les services d’un gardien local qui est le gardien d’urgence des Penguins pour sa séance entraînement...

Guy Boucher a laissé entendre que Danny Taylor, rappelé pour remplacer un Mike Condon commotionné, devrait affronter les Bruins samedi, pour sa part...

Sa saison terminée avec les Raiders de Prince Albert, l’espoir des Sénateurs Parker Kelly a été prêté aux Senators de Belleville. Il lui reste un an chez les juniors, où il a amassé 29 buts et 30 passes cette saison.