L'entraineur-chef, Guy Boucher a bon espoir que l'attaquant, Bobby Ryan, pourra revenir au jeu après avoir raté le dernier match avant la pause de Noël.

Une confiance et une santé à retrouver

S’il croyait encore au père Noël, Guy Boucher lui aurait probablement demandé une même chose à placer sous le sapin de la plupart de ses joueurs : une confiance retrouvée.

L’entraîneur-chef des Sénateurs d’Ottawa, comme un peu tout le monde, aurait pu aussi souhaiter un retour en santé de certains de ses éclopés, mais ça, comme il le répète souvent, ça fait partie de la vie dans la Ligue nationale de hockey. Il va presque toujours y avoir des blessés.

Avant une pause des Fêtes de trois jours qui prendra fin mercredi alors que le club retournera sur la patinoire en soirée au TD Garden de Boston, Boucher avait surtout dit à ses ouailles de chercher à faire le vide après des mois de novembre et décembre particulièrement éprouvants.

«Le message est qu’ils doivent respirer. Reprendre leur souffle, prendre soin d’eux-mêmes, voir leurs familles. Aller retrouver de l’énergie et de l’enthousiasme avant qu’on retourne sur la route à Boston. On va se retrouver là, en espérant que ce soit avec un groupe qui pourra récupérer quelques joueurs», avait déclaré l’entraîneur québécois après le revers de 1-0 contre les Panthers en Floride samedi soir dernier, une troisième défaite de suite des siens.

Boucher a bon espoir que son attaquant le mieux rémunéré, Bobby Ryan, pourra revenir au jeu après avoir raté ce dernier match avant la pause en raison d’un index endolori, le même qu’il s’était fracturé plus tôt cette saison, ratant huit matches à la fin octobre/début novembre.

Il y a aussi le gardien numéro un Craig Anderson, absent lors de ce match dans son patelin adoptif en raison d’un vilain virus, qui pourrait reprendre place devant sa cage, quoique Mike Condon a offert une bonne performance en relève contre les Panthers. Il est originaire de Boston, par surcroît, et il y a déjà gagné un match important dans le temps des Fêtes, la Classique hivernale du 1er janvier 2016 au Gillette Stadium alors qu’il jouait pour le Canadien de Montréal.

L’assistant-capitaine Dion Phaneuf devrait pouvoir réintégrer l’alignement alors qu’il a raté le voyage à Tampa Bay et Fort Lauderdale pour assister à la naissance de son premier enfant (une fille prénommée Zaphire) et être au chevet de son épouse Elisha Cuthbert. 

Blessé à une cheville, l’attaquant de quatrième trio Gabriel Dumont pourrait aussi venir renflouer les rangs des Sénateurs, qui ont fait appel aux attaquants Filip Chlapik et Chris DiDomenico, ainsi qu’au défenseur Ben Harpur, pour remplacer leurs différents absents, liste qui comprend l’ailier gauche Zack Smith (épaule).

«Nos jeunes gars de la Ligue américaine ont bien joué, un Harpur et (Thomas) Chabot qui doivent remplacer nos vétérans à la ligne bleue. Nos remplaçants ont donné tout ce qu’ils avaient et c’est pourquoi c’était un match serré (contre les Panthers)... Nos gars montrent du caractère, ils veulent toujours gagner, compétitionner. Nos jeunes sont venus nous aider à avoir une chance. Nous sommes amochés, nous faisons face à de l’adversité de toute sorte et il faut se battre pour s’en sortir», a mentionné Boucher.

Après le match de mercredi soir à Boston, pour lequel ils ne tiendront pas d’entraînement matinal à leur arrivée au Massachusetts, les Sénateurs vont rentrer immédiatement à Ottawa alors qu’ils disputeront ensuite leurs deux dernières parties de 2017 en recevant la visite des Blue Jackets de Columbus vendredi et de ces mêmes Bruins samedi au Centre Camadian Tire.

Plusieurs attaquants de l’équipe souhaiteront profiter de ces dernières parties de l’année pour secouer de longues léthargies, ce qui pourrait les relancer avec l’arrivée d’une nouvelle année où leur club aura fort à faire pour revenir dans la course aux séries, si c’est encore possible.

Mike Hoffman n’a pas de but à ses 10 derniers matches, alors que le meilleur marqueur du club, Mark Stone, n’a pas secoué les cordages à ses 11 dernières sorties. Il y a aussi les joueurs de soutien Alexandre Burrows (pas de point à ses 13 derniers matches, pas de but en 19) et Tom Pyatt (aucun but en 13 parties) qui se cherchent.

Sans oublier évidemment que le centre Matt Duchene, acquis dans la mégatransaction à trois clubs du début novembre, qui n’a toujours que cinq points, dont deux buts, en 20 parties avec son nouveau club. Il a eu l’occasion de patiner sur un lac dans son patelin de Haliburton pendant la pause, présentant des images de cette sortie sur son compte Instagram. Guy Boucher va certes souhaiter que cela lui apportera une nouvelle énergie.