Chlapik a rapidement pris du galon après avoir disputé deux bons matches après son rappel de Belleville.

Une bonne chance pour Chlapik

En plus de continuer à donner du temps de glace au défenseur Thomas Chabot, Guy Boucher a tenu promesse et il a donné un essai plus sérieux au centre tchèque Filip Chlapik vendredi soir contre les Blue Jackets.

L’ancien des Islanders de l’Île-du-Prince-Édouard s’est retrouvé entre le franc tireur en panne sèche, Mike Hoffman, et le Gatinois Jean-Gabriel Pageau, pour amorcer la rencontre à tout le moins.

Chlapik a rapidement pris du galon après avoir disputé deux bons matches après son rappel de Belleville, mais l’entraîneur-chef des Sénateurs ne veut pas dire qu’il a des responsabilités accrues pour autant.

« Ce n’est pas nécessairement un plus gros rôle, ça ne veut pas dire qu’il aura plus de temps de glace parce qu’il commence avec Hoffman et Pageau, a dit Boucher avant la rencontre. Nous avons le dernier changement à la maison, c’est ce qui nous permet de commencer comme ça. On devra peut-être “matcher” (Nate) Thompson, (Tom) Pyatt et Pageau contre leur premier trio si celui-ci fait du dommage contre nos autres lignes... J’ai aimé ses derniers matches, j’aime comment il (Chlapik) est décisif quand il a la rondelle et sans elle, il se replie bien et termine ses mises en échec. Il a un enthousiasme dont on a besoin. Mais je ne veux pas qu’il se mette à trop penser. On lui en donne un peu plus en jouant avec Pageau et Hoffman, on verra comment il va gérer ça et s’il en mérite plus encore, s’il le mérite et qu’il joue bien. »

Hoffman, qui n’avait pas marqué à ses 11 matches précédents avant hier, disait ne pas avoir d’objection à continuer à jouer sur un troisième trio aux côtés d’une verte recrue de 20 ans.

« J’ai trouvé qu’il a eu un bon match contre Boston, j’aime comment il fait des jeux, conserve la rondelle, il patine bien et il a un bon tir. C’est une bonne opportunité pour lui, Pageau et moi allons essayer de l’aider autant qu’on le peut, a-t-il dit. Je suis habitué au jonglage de trios depuis une couple d’années, c’est pas mal tout le temps comme ça. Ce n’est rien de différent pour moi si j’ai un nouveau centre ou un nouvel ailier de l’autre côté, ou que je joue à gauche ou à droite. Ça ne change rien. »

Chlapik, qui avait obtenu une passe lorsque rappelé pour jouer un premier match dans la LNH le 26 octobre contre Philadelphie, n’avait pas l’intention de chercher d’abord et avant tout à alimenter Hoffman.

« Je sais qu’il est un “sniper”, mais en même temps, tu ne veux pas trop penser à ça. Il faut que je joue à ma façon et si j’ai une chance de lancer, je dois la prendre. S’il est à découvert, je vais évidemment lui passer la rondelle », a-t-il confié au Droit.

« C’est certain qu’après deux parties ici la semaine dernière, je prends de la confiance en mes moyens à ce niveau. Monter de trio ne nuit pas non plus. Mais ça ne veut rien dire, les lignes peuvent changer rapidement. Je dois me présenter, faire de mon mieux et espérer que ça va fonctionner », a-t-il ajouté.

Entre les lignes

Le défenseur Fredrik Claesson a accepté sans rechigner sa suspension de deux parties pour un coup à la tête de Noel Acciari, des Bruins, lui qui en a déjà eu une dans la Ligue américaine : « J’aimerais mieux jouer et aider mon équipe, mais je respecte la décision. Je voulais le frapper à l’épaule, mais je l’ai atteint en partie à la tête. Ça se fait vite sur la glace... Si je ne vais pas le frapper dans cette situation, mon “coach” va me donner de la m... Je le regrette un peu maintenant vu que je viens de faire du patinage supplémentaire », a dit Claesson.

Le défenseur Mark Blorowiecki a patiné avec ses coéquipiers vendredi matin, une première depuis qu’il a subi une commotion cérébrale le 19 novembre dernier. Il portait une visière teintée pour l’occasion. Guy Boucher ne sait pas quand il pourra revenir au jeu cependant. « Mentalement, c’est bon pour lui d’être là parce qu’il en a assez d’être à l’écart », a-t-il dit.

L’espoir des Sénateurs Logan Brown a raté le match en plein air entre le Canada et son équipe des États-Unis au Championnat mondial junior en raison d’une blessure au genou survenue jeudi dans un revers contre la Slovaquie. Les Américains espèrent qu’il pourra revenir au jeu pour la ronde des médailles de la semaine prochaine.