Les porte-couleurs des Sénateurs Tyler Ennis (63) et Ron Hainsey affronteront leurs anciens coéquipiers des Leafs, à Toronto, lors du premier match de la saison, mercredi soir.

Une Bataille de l’Ontario amicale?

La Bataille de l’Ontario risque d’être pas mal plus amicale cette année, à défaut de retrouver son intensité du temps où le nouveau-venu Scott Sabourin était jeune et qu’il détestait les Tie Domi et Darcy Tucker.

On l’a bien vu lors du deuxième match hors-concours entre les Sénateurs et les Maple Leafs au milieu du camp d’entraînement. L’entraîneur torontois, Mike Babcock, a lancé une boutade en direction de son adjoint des quatre saisons précédentes, D.J. Smith, nouveau pilote des Sénateurs, alors qu’il était en point de presse.

Ce dernier débarque dans la capitale avec quatre anciens Leafs, Ron Hainsey, Tyler Ennis, Nikita Zaitsev et Connor Brown, ces deux derniers acquis dans l’échange qui a envoyé les défenseurs Cody Ceci et Ben Harpur dans la Ville Reine (ce dernier va cependant commencer l’année avec les Marlies, dans la Ligue américaine).

«Deux équipes canadiennes qui s’affrontent alors que je suis un Canadien, ça ne peut pas être mieux que ça pour un premier match, a commenté Smith mardi avant de prendre le chemin de Toronto avec son club. C’est spécial de retourner là-bas et de jouer contre Toronto, mais ce l’est surtout parce que je suis maintenant un entraîneur dans la Ligue nationale de hockey. Je suis excité de commencer ce chapitre de ma vie.»

Le nouveau pilote a vu son équipe remporter ses deux parties du calendrier préparatoire contre son ancien club, mais il sait que leur alignement sera différent pour ce début de saison régulière. «Ils ont un club dont la cote est à la hausse. Les attentes concernant leur équipe sont bien documentées. Nous avons les nôtres, qui sont de s’améliorer chaque jour... On ne mettra pas de pression juste sur un match, c’est une saison de 82 parties et n’importe qui peut battre n’importe qui un soir donné», a-t-il noté.

Pour Brown, qui est natif de Toronto, changer de couleurs dans la Bataille de l’Ontario apporte son lot d’émotions, pour lui comme pour sa famille.

«Ça va être spécial pour moi. C’est évident que je suis de Toronto et que je me suis fait de bons souvenirs en jouant dans mon patelin. Ça va être cool et un peu bizarre d’être de l’autre côté, mais je suis excité... Les membres de ma famille et mes amis ont changé leurs allégeances assez rapidement, je suis certain qu’ils vont encourager les gars en rouge et noir», a noté l’ailier droit qui se retrouve sur le premier trio des Sénateurs avec Colin White et Brady Tkachuk.

«Ça va être une bonne occasion pour nous de se mesurer à une équipe d’élite dans la ligue», a ajouté Brown.

Ennis n’a joué qu’une saison à Toronto, donc pour lui, c’est un peu moins spécial. «Je pense que c’est un match important parce que c’est le premier de la saison régulière. On veut donner le ton à notre saison après avoir construit une fondation pendant la pré-saison. Jouer contre un ancien club, c’est toujours le fun, mais le plus important, c’est que c’est le premier match de la saison, », estime-t-il.

Les défenseurs Zaitsev et Hainsey vont se voir confier des rôles importants aux côtés des deux jeunes joyaux de la brigade défensive, Thomas Chabot et Erik Brännström, respectivement. «On va se fier sur [les anciens Leafs] beaucoup sur la glace, mais pour un gars comme Hainsey, c’est aussi lors des pratiques que son impact va se faire sentir, alors qu’il parle beaucoup à Brännström. Même chose sur le banc. Les joueurs écoutent les joueurs avant les entraîneurs, donc leur apport va être très utile», a réitéré D.J. Smith mardi.