Milan Michalek des Sénateurs d'Ottawa

Un premier olympien chez les Sénateurs

Les Sénateurs ont un premier olympien. La Fédération tchèque de hockey sur glace a fait connaître l'identité des joueurs qui feront le voyage à Sotchi, lundi après-midi. Malgré sa difficile première moitié de saison, Milan Michalek fera partie de l'équipe.
Il s'agira pour lui d'une deuxième participation au tournoi international. Il avait inscrit deux buts en cinq parties à Vancouver en 2010.
Michalek côtoiera son grand frère Zbynek, au sein d'une équipe qui ne fera pas partie des favorites pour grimper sur le podium. Les Tchèques ont aussi invité Petr Nedved, un vétéran de 42 ans qui a donné ses derniers coups de patin dans la LNH durant la saison 2006-07. 
À la ligne bleue, ils auront aussi besoin de Michal Barinka. Les partisans des Sénateurs reconnaîtront peut-être ce nom. John Muckler avait fait l'acquisition de ce défenseur de 6'3'' durant l'été 2006, convaincu de pouvoir lui trouver une place à Ottawa. Quelques mois plus tard, le bonhomme a été remercié après avoir disputé 17 parties à Binghamton.
D'autres Sénateurs pourraient obtenir leur ticket pour Sotchi aujourd'hui. Les Suédois, tout comme les Canadiens, dévoileront leur formation durant la journée.
Erik Karlsson devrait faire partie de la Tre Kronor. Impossible de connaître ses réactions. Il n'était pas disponible pour répondre aux questions des journalistes, hier.
Robin Lehner est en lice pour le poste de gardien de buts numéro trois mais il n'a pas vraiment l'air de croire en ses chances. «Je crois que je risque de passer la pause olympique au soleil, pas en Russie», a-t-il dit hier.
Mika Zibanejad ne s'attend pas non plus à ce qu'on l'invite, mais il figurait hier matin encore parmi les 10 meilleurs buteurs suédois de la LNH.
Dorion satisfait
Parlant de la Suède... Le directeur du personnel des joueurs des Sénateurs, Pierre Dorion, rentre tout juste de son périple à Mälmo. Il s'est beaucoup amusé au Championnat mondial junior.
Il s'est surtout dit impressionné par le travail du premier choix des Sénateurs au dernier repêchage, Curtis Lazar.
«Curtis a connu tout un tournoi. À ma connaissance, il a été le seul joueur de son équipe à évoluer tant en avantage qu'en infériorité numérique. Il s'est souvent retrouvé dans la formation débutante. Il a évolué à trois différentes positions, à l'attaque. Tout dépendait des besoins d'Équipe Canada. Il était un des joueurs favoris de l'entraîneur et c'est bien normal. Il aborde les matches de hockey de la bonne façon. Il a du caractère. Il travaille bien. Nous avons vraiment repêché un joueur de qualité l'été dernier», a-t-il dit, au sujet de celui qui a inscrit sept points en sept rencontres.
«Je vous rappelle qu'il a 18 ans. Généralement, ceux qui se démarquent dans ce tournoi ont 19 ans.»
Les performances de Lazar ont été si bonnes que Dorion ne serait pas surpris de le voir lutter pour un poste dans la LNH dès l'automne prochain.
Les Sénateurs comptaient trois représentants à Mälmo. Les deux autres ont été plus discrets. L'homme de hockey franco-ontarien estime que Quentin Shore s'est bien débrouillé dans un rôle d'attaquant à caractère défensif chez les Américains. En tant que gardien de buts numéro deux de la Suède, Marcus Högberg a disputé un seul match, contre les faibles Norvégiens. «Il a quand même réussi deux ou trois bons arrêts», estime-t-il.