Dylan DeMelo compte bien profiter du soleil sur une plage du Mexique pendant le congé du Match des étoiles.
Dylan DeMelo compte bien profiter du soleil sur une plage du Mexique pendant le congé du Match des étoiles.

Un congé plus plaisant après une victoire pour les Sens

Marc Brassard
Marc Brassard
Le Droit
Les joueurs des Sénateurs se sont dispersés rapidement samedi soir après le gain de 5-2 contre Calgary qui freinait leur série de neuf revers consécutifs.

Ils auraient probablement passé du bon temps quand même au cours de leur semaine de congé, où qu’ils se retrouvent, mais une petite victoire enrayant une telle hémorragie était évidemment la bienvenue pour un club en reconstruction qui risque de voir plusieurs de ses membres changer de camp au cours du mois suivant le retour au travail, menant à la date limite des transactions du 24 février.

«Tout le monde en parlait [de la série de revers] donc c’était difficile de ne pas le savoir, mais nous avons récolté des points lors de quatre de nos cinq derniers matches. Quand tu vas en prolongation ou en tirs de barrage, ça veut dire qu’on aurait pu gagner quatre matches sur cinq. Il faut avoir une vue d’ensemble, c’est ce que je fais. C’est un processus pour nous, et faire jouer en prolongation des gars comme Brady Tkachuk et Drake Batherson, ça va rapporter plus tard pour nous», a noté l’entraîneur-chef D.J. Smith après le match.

Son message à ses ouailles était essentiellement de profiter pleinement du congé, mais de ne pas abuser des bonnes choses de la vie.

«Ils peuvent en profiter, mais la première pratique au retour [dimanche] va être très difficile et ensuite, nous jouons deux matches en 24 heures, a noté Smith au sujet de la visite des Devils du New Jersey lundi prochain, suivi d’un match à Buffalo le lendemain.

«Après s’être amusé lors des trois ou quatre premiers jours, ils devraient se mettre à penser qu’on va recommencer rapidement à jouer au hockey. Nous voulons nous assurer d’être vraiment compétitifs chaque soir après la pause, alors que nous allons affronter plusieurs clubs qui sont impliqués dans la course aux séries, ainsi que des équipes avec des joueurs de haut calibre», a souligné Smith, qui prendra lui-même quelques jours de repos avant d’aller épier le club-école de Belleville pour ses matches du week-end prochain, un aller-retour contre Utica.

Un vétéran comme le défenseur Dylan DeMelo a bien entendu le message de son patron, alors qu’il entendait prendre le chemin de Cancún, au Mexique, jusqu’à jeudi. «Je vais tenter de revenir bien bronzé, a-t-il blagué. Mais au milieu de la saison, je n’aime pas rester étendu sur la plage trop longtemps.»

Celui-ci aime le format préconisé cette saison par la ligue, qui verra une moitié des équipes profiter de cinq jours de congé avant la pause du Match des étoiles, et l’autre moitié après celle-ci.

«Au début de ces semaines de ‘bye’, la moitié des équipes le faisait, l’autre ne le faisait pas. C’est bien que tout le monde ait congé en même temps et qu’on soit à la même vitesse que nos adversaires en revenant. On veut avoir du plaisir pendant la pause, mais en même temps, nous avons plusieurs matches au retour et nous devons recharger nos batteries tout en demeurant concentrés. Il va falloir être prêts au retour, même si c’est certain qu’il va être difficile de quitter la plage. Quoique nous sommes des créatures d’habitude, après deux ou trois jours au soleil, on va vouloir revenir», pense-t-il.

Comme ses coéquipiers Jean-Gabriel Pageau, qui a raté un deuxième match samedi en raison de maux de cou, et Mark Borowiecki, Dylan DeMelo va voir les spéculations à son sujet s’intensifier à son retour au boulot, vu que ces joueurs autonomes potentiels le 1er juillet prochain pourraient tous être échangés avant la date limite s’ils ne s’entendent pas avec le club sur des prolongations de contrat.

+

LES SÉNATEURS EN BREF

Du renfort pour Belleville

C’était écrit dans le ciel que les recrues Drake Batherson, Filip Chlapik et Rudolfs Balcers n’auraient pas la chance de passer la semaine de congé des Sénateurs à se prélasser au soleil. Si Marcus Högberg a eu le privilège de passer le congé dans l’alignement du club de la LNH, les trois autres attaquants ont été cédés samedi soir au Senators de Belleville, qui poursuivent leur voyage de huit parties à l’étranger en 16 jours. « Je vais en parler avec Pierre [Dorion, le DG], mais on sait que ces gars-là sont à court de joueurs [en attaque] présentement », a indiqué D.J. Smith samedi après le gain contre les Flames. Belleville avait que 10 attaquants et huit défenseurs en uniforme samedi à Grand Rapids, ce qui n’a pas empêché le club de Troy Mann de l’emporter 4-3 en tirs de barrage.

***

Brady gagne

Brady Tkachuk a gagné sur toute la ligne le duel contre son frère Matthew samedi. Non seulement son équipe a remporté un premier match en quatre tentatives contre les Flames de son frangin, mais l’arbitre Wes McCauley a expulsé les deux centres, Artem Anisimov et Elias Lindholm, du cercle de mise au jeu pour que les Tkachuk s’affrontent dès le départ pour la possession de rondelle, mise au jeu remportée par Brady avant qu’il ne contribue un but chanceux et une passe au gain des siens. « C’était pas mal cool. Certainement qu’on ne l’a pas planifié, mais c’était un beau geste de Wes. C’était probablement une belle expérience pour tout le monde qui nous appuie et qui était présent pour l’occasion », a commenté le plus jeune des frères.

***

Entre les lignes

  • Connor Brown a récolté un but et une passe pour un troisième match consécutif contre les Flames.
  • L’ancien Olympique Hubert Labrie a récolté deux passes samedi dans la victoire de 4-3 en tirs de barrage des petits Senators à Grand Rapids, un gain couronné par des buts en fusillade de Vitaly Abramov et Logan Brown. Le gardien Joey Daccord a pour sa part effectué 43 arrêts devant le filet.
  • Le voyage de Belleville se poursuit lundi lors d’une visite à Rockford en après-midi. Leur dossier est de 4-0-1 jusqu’à maintenant lors de ce périple de huit matches... Colin White, en avantage numérique, Vladislav Namestnikov, dans un filet désert, et Chris Tierney ont été les autres compteurs des Sénateurs samedi.