Logan Brown en est à son quatrième camp de développement avec les Sénateurs d’Ottawa.

Un camp important pour Brown

Logan Brown pense que l’arrivée de D.J. Smith derrière le banc des Sénateurs est de bon augure pour lui.

« Je lui ai parlé un peu [mardi] alors que je le connaissais un peu du temps où j’étais à Windsor, il était toujours autour, surtout quand nous étions les hôtes de la coupe Memorial, a raconté le premier choix des Sénateurs, 11e au total, en 2016. Je pense que c’est une bonne affaire. Toute familiarité peut aider, il est proche de tous les gars à Windsor, mon entraîneur, mon DG et mes propriétaires. J’imagine qu’il leur a parlé de moi. »

Le grand attaquant de 6’ 6’’, qui a joué trois saisons et demie pour les Spitfires du patelin de Smith, pourrait bien être une des clefs de la reconstruction du club de la capitale alors qu’il est un candidat pour combler le vide laissé par le départ de Matt Duchene au centre d’un des deux premiers trios.

« Je pense qu’un nouvel entraîneur apporte un nouveau départ pour moi, ce qui est énorme. Ça m’excite de recommencer à zéro », note Brown.

Après avoir joué une saison presque complète à Belleville l’an dernier alors qu’il n’a eu qu’une blessure en début de saison, Brown espère montrer cette semaine au camp de développement ainsi qu’au camp d’entraînement qu’il est prêt pour un poste à temps plein dans la LNH. 

En 56 parties, il a récolté 14 buts et 42 points, alors qu’il a été blanchi lors des deux parties où il a été rappelé en février.

Le responsable du développement des joueurs des Sénateurs Shean Donovan travaille depuis déjà quatre ans avec Brown et il pense qu’il est sur la bonne voie.

« Les gens ont l’air de penser qu’il a 35 ans, mais il est encore jeune [21 ans en mars dernier]. Il y a plusieurs étapes à franchir. Il aurait pu jouer sur ses 20 ans chez les juniors l’an passé. Il a été blessé au début de l’année, mais rendu à la fin de la saison, il était un de nos meilleurs joueurs. Il jouait sur le premier trio [avec Drake Batherson] et il affrontait des joueurs de haut calibre de la Ligue américaine, habituellement plus vieux. On affronte de bons clubs, comme les Marlies [de Toronto] et Syracuse avec “Groulzy” [Benoît Groulx]. C’est un bon test pour ces gars-là et j’ai trouvé que “Brownie” l’a passé. On n’a pas participé aux séries, mais il a eu une bonne saison contre ces gars-là, il a beaucoup progressé », a-t-il souligné.

Brown était d’accord avec Donovan pour dire qu’il a connu une bonne campagne 2018-2019. « J’ai eu cette blessure [à une cheville] en début de saison, mais après ça, les choses ont bien été... Je pense que je me suis amélioré chaque année. L’ancien personnel d’entraîneurs m’a demandé de travailler beaucoup sur ma vitesse et je pense que je l’ai fait. Je pense que j’étais plus que correct avec l’aspect vitesse quand j’ai joué des matches de la LNH. Évidemment que mon but est de jouer à temps plein dans la LNH et je pense que je suis prêt maintenant », a-t-il noté.

Ce sont le DG Pierre Dorion et D.J. Smith qui auront la réponse à savoir s’il est bel et bien prêt lors du prochain camp d’entraînement, mais en attendant celui-ci, ça aiderait la cause du fils de Jeff Brown s’il dominait sa compétition à ce camp de développement, lui qui en est déjà à son quatrième depuis sa sélection en 2016 à Raleigh.

+
LES SÉNATEURS EN BREF

Brännström rétabli

Pièce maîtresse de l’échange qui a envoyé Mark Stone à Las Vegas, le défenseur Erik Brännström a indiqué après la première séance sur la glace du camp de développement qu’il est bien remis de la fracture à un doigt qui l’a empêché de finir sa saison avec les Senators de Belleville en avril dernier. 

« J’espérais revenir pendant les séries si on s’était qualifié. On avait un bon club et on a passé proche, c’est dommage. Je me sens bien maintenant, j’ai recommencé à pratiquer il y a une couple de semaines et tout est beau », a-t-il raconté mardi. 

« Je vois une bonne opportunité ici pour moi, le club est en reconstruction et tout ça. Il y a de bons jeunes joueurs, c’est un bon environnement dans lequel se développer », a-t-il ajouté.

***
Goloubef de retour

Les Sénateurs ont annoncé mardi qu’ils ont accordé une prolongation de contrat d’un an au défenseur Cody Goloubef, pacte à deux volets qui lui rapportera 800 000 $ dans la LNH et 425 000 $ dans la Ligue américaine. 

Âgé de 29 ans, Goloubef a été acquis des Bruins de Boston en janvier dernier en retour de l’attaquant Paul Carey. 

Il a été rappelé pour jouer cinq matches avec les Sénateurs en fin de saison. 

Vétéran des mineures, il avait remporté une médaille de bronze en jouant pour l’équipe nationale du Canada aux Jeux olympiques d’hiver de 2018.

***
Entre les lignes

La candidature de Daniel Alfredsson pour le Temple de la renommée du hockey n’a pas été retenue pour une troisième année consécutive, l’ancien capitaine des Sénateurs devant patienter s’il est un jour pour être sélectionné pour une intronisation... 

L’ancien espoir des Sénateurs Gabriel Gagné, échangé à l’organisation des Maple Leafs l’hiver dernier contre l’attaquant Morgan Klimchuk, n’a pas reçu d’offre qualificative des Leafs et il deviendra donc joueur autonome sans restriction. 

Il en va de même pour l’ancien premier choix des Sénateurs Curtis Lazar avec les Flames de Calgary... 

L’ancien Sénateur Clarke MacArthur, qui est toujours sur la liste des salariés de l’équipe même s’il ne peut plus jouer avec des problèmes de commotion cérébrale, est sur la glace avec les espoirs, venant prêter main-forte à Shean Donovan et Chris Kelly.