Ales Hemsky

Un but qu'Hemsky n'oubliera pas de sitôt

«C'est sans aucun doute le plus beau but que j'ai vu de mes yeux sur cette patinoire. » Jason Spezza n'a pas lancé ce compliment à la légère. Ales Hemsky ne pourra jamais oublier son premier but marqué au Centre Canadian Tire dans l'uniforme des Sénateurs. Il s'agit vraiment d'un des plus beaux buts jamais marqués à Kanata. Il a d'abord servi une tasse de café à Radko Gudas. Il a ensuite échappé à Matt Carle avant de glisser la rondelle derrière Ben Bishop.
«J'ai été chanceux parce que j'ai pris Gudas par surprise. J'ai essayé cette feinte à quelques occasions dans le passé. La seule différence, c'est qu'elle a fonctionné pour une fois », a lancé Hemsky après la partie.
Il n'avait pas l'air particulièrement fier de son coup.
« C'est un beau but, c'est très bien. Nous avons quand même perdu le match. « À quoi ça sert de marquer un beau but dans une cause perdante ? » Quand Hemsky a marqué ce but, le match était loin d'être terminé.
L'ailier tchèque permettait même à son équipe de niveler la marque en toute fin de deuxième période.
Quand les Sénateurs ont fait son acquisition à la date limite des transactions, l'ancien des Olympiques de Hull s'était dit heureux de se joindre à une formation qui était encore dans la course aux séries.
Son ancienne équipe, les Oilers d'Edmonton, ne lui avait pas donné ce privilège depuis très longtemps.
Deux semaines plus tard, ses espoirs de participer aux séries sont envolés.
Il a traversé le pays pour pas grand-chose, finalement.
« Perdre, c'est vraiment plate », a-t-il conclu.