Sélectionné au 4e rang l'an dernier, Brady Tkachuk était présent au repêchage de la LNH encore cette année, mais cette fois-ci, c'est lui qui a accueilli le premier choix de l'équipe.

Tkachuk vient faire son tour à Vancouver

VANCOUVER — Brady Tkachuk était à la table des Sénateurs vendredi soir pour accueillir leur premier choix.

Un an après avoir été le quatrième choix au total de l’encan de Dallas, l’ailier qui a été nommé sur l’équipe d’étoiles des recrues de la LNH cette semaine -- un honneur « cool » a-t-il dit -- est venu d’abord et avant tout pour appuyer quelques amis.

À LIRE AUSSI :

Les Sénateurs ont surpris Lassi Thomson

Repêchage de la LNH: des deuxièmes choix importants pour les Sénateurs

Smith content de commencer contre les Leafs

« Je suis pas mal proche des Hughes (Jack, le premier choix au total, et Quinn, 7e choix au total l’an passé par Vancouver), et en plus, le frère de ma copine (John Farinacci) va se faire repêcher également, donc je voulais être là pour les féliciter », a confié Tkachuk au Droit avant que le commissaire Gary Bettman ne débute la séance de repêchage, sous les huées de la foule comme d’habitude.

Tkachuk a recommencé son entraînement sous la férule de Gary Roberts à Toronto le 1er juin dernier, mais il a pris le temps de retourner à St. Louis pour assister à la parade de la coupe Stanley des Blues, l’ancien club de son père, qui est dépisteur pour eux. « Il était tellement excité, autant que s’il avait été un joueur. En plus, Rob Fabbri vivait en pension chez nous, il fait partie de la famille. Je vais probablement aller à son party avec la coupe, il habite à deux maisons de chez moi à Toronto. Mais c’est certain que je ne la toucherai pas », a-t-il relaté.

Le DG Pierre Dorion a fait savoir au début de la semaine que Tkachuk prendrait part en partie au prochain camp de développement, qui débutera mardi à Ottawa. « Je vais être là de vendredi à dimanche, je tenais à aller faire un tour pour voir les gars du coin. Je m’ennuie aussi des préposés à l’équipement, et je veux passer du temps avec les autres espoirs, plusieurs d’entre eux sont des amis », a-t-il dit.