Brady Tkachuk et Mikkel Boedker se saluent dans le vestiaire des Sénateurs.

Tkachuk devrait aller en Slovaquie

La première saison de Brady Tkachuk chez les professionnels s’est avérée une belle aventure, et celle-ci n’est probablement pas terminée même si c’est fini pour les Sénateurs.

L’attaquant recrue qui a récolté 22 buts et 45 points en 71 matches après avoir été le quatrième choix du dernier repêchage a reçu une invitation à se joindre à Équipe États-Unis en vue du prochain Championnat mondial de hockey, qui aura lieu en mai à Bratislava et Kosice, en Slovaquie.

Il pourrait alors faire équipe avec son coéquipier Colin White, qui a aussi été contacté par les dirigeants de la formation américaine. Les deux membres de la « mafia de Boston » des Sénateurs risqueraient alors de se frotter à Thomas Chabot, qui devrait faire partie d’Équipe Canada.

« J’ai eu une bonne discussion avec eux, mais je dois encore parler avec mon agent et je n’ai pas encore eu ma rencontre individuelle (avec Dorion), a indiqué Tkachuk. On va voir. »

Brady Tkachuk

Même si les Sénateurs ont terminé au dernier rang du classement général et qu’ils ont échangé plusieurs piliers, dont Mark Stone, chez qui il habitait jusqu’aux Fêtes, Tkachuk estime que sa saison recrue a été mémorable. « C’est un rêve qui se réalisait de jouer dans la LNH et les gars de cette équipe ont fait que ça a été une saison spéciale, nous avons tellement un bon groupe », a noté le jeune homme de 19 ans, qui entend profiter de la saison morte pour prendre un peu de muscle, ajouter de la vitesse et « définitivement » améliorer son conditionnement physique.

White a participé au Championnat mondial de l’an dernier et il aimerait bien y retourner, après consultation avec les médecins de l’équipe.

« On va voir. J’ai eu une blessure persistante à la fin de la saison (au cou) », a-t-il noté.

Le centre de 22 ans qui a récolté 41 points (14 buts) en 71 matches est convaincu que les Sénateurs vont s’améliorer. « Nous avons notre noyau maintenant et nous allons aller en nous améliorant. »

Ce noyau est évidemment mené par Chabot, l’arrière qui a été le meilleur compteur de l’équipe avec ses 55 points, dont 14 buts. « Ça n’a pas été la meilleure année pour les victoires et les défaites, mais nous avons beaucoup de jeunes joueurs de talent ici qui ont eu des bonnes saisons. Nous sommes très jeunes, on savait qu’on ferait beaucoup d’erreurs, moi inclus, mais on va en ressortir grandis et on va revenir meilleurs l’an prochain », estimait-il.

Concernant le Championnat mondial en Slovaquie, patrie de son coéquipier Christian Jaros qui y sera certainement, Chabot a dit qu’il n’est pas certain encore. « Je dois passer un autre test d’IRM (imagerie à résonnance magnétique) pour mon orteil (cassé le mois dernier), on va voir ce que ça dit avant de prendre une décision », a indiqué le membre d’Équipe Canada l’an dernier, relégué à un rôle de septième défenseur quand Marc-Édouard Vlasic s’était greffé à l’équipe cependant.

Le défenseur Cody Ceci a aussi entendu parler d’avances faites par Équipe Canada, mais il ne pourra pas répondre présent à moins qu’une prolongation de contrat ne soit négociée auparavant. Le Gatinois Jean-Gabriel Pageau n’a pas été approché encore, pour sa part, lui qui était du tournoi de l’an passé. Anders Nilsson pourrait être une option devant le filet de la Suède, alors que Mikkel Boedker sera certes appelé à représenter le Danemark.

+

CE QU'ILS ONT DIT

« Pour moi, après ma grosse blessure (tendon d’Achille déchiré), ça va être un gros été pour me remettre en forme. »

— Le centre gatinois Jean-Gabriel Pageau


« Je ne regrette pas (mon passage) à Columbus, je voulais me faire coacher par John Tortorella. Les choses qu’il a dites dans les médias et ce qu’il m’a dit en privé, personne ne va savoir ça et le monde peut parler du reste, moi, ça ne me dérange pas.  »

— L’attaquant Anthony Duclair


« Hors-glace, comme gars qui a grandi ici, la situation n’est pas belle. (...) Comme joueurs, on doit aller dans la communauté et montrer notre appui pour réparer la relation (avec les amateurs). »

— Le défenseur Mark Borowiecki


« Nous traversons les obstacles beaucoup mieux qu’il y a un an, on va dans la bonne direction, c’est un bon signe pour nous. »

— Le gardien Craig Anderson