Le choix de premier tour au dernier repêchage, Brady Tkachuk, impressionne Guy Boucher.

Tkachuk, déjà un « homme »

Guy Boucher a dit dimanche que le calendrier pré-saison des Sénateurs permettra de « départager les hommes des enfants ».

Le premier choix Brady Tkachuk a fêté son 19e anniversaire de naissance en cette journée où les partisans de l’équipe étaient invités au Centre Canadian Tire, et avant même que s’amorcent les matches hors-concours, mardi à Lucan en Ontario, il semble déjà avoir été placé dans la catégorie des hommes.

C’est en tout cas l’avis du vétéran Mark Stone, qui a passé la majorité des trois parties intra-équipes du camp jusqu’à maintenant à ses côtés, avec différents centres.

« Il est un bon joueur, il a un jeu simple, mais efficace qui ne rend ses équipes que meilleures. C’est pas mal facile de jouer avec lui. Il joue à sa façon peu importe avec qui il joue, ce qui est très rare pour un jeune. Il est lui-même, c’est la meilleure façon de le décrire... Il est un gars que nous (les joueurs) voyons comme allant être ici toute la saison. On n’essaie donc pas de le protéger, on veut l’aider à s’améliorer chaque jour. Il en va de même pour tous les autres jeunes », a souligné Stone.

Pendant le match de dimanche, Tkachuk a préparé habilement un but de Stone où il n’a eu qu’à pousser le disque dans une cage béante, puis il a compté un but à 10 secondes de la fin pour créer l’égalité 4-4 entre les Rouges et les Blancs, ces derniers (le club de Tkachuk) l’emportant finalement en tirs de barrage grâce notamment à une feinte magistrale de Thomas Chabot.

« C’était amusant de jouer un match comme ça le jour de ma fête, j’ai reçu plusieurs textos à ce sujet, a indiqué le premier choix (4e au total) du dernier repêchage. Avec Mark (Stone), je pense que nous sommes des joueurs assez similaires. Je l’admire beaucoup comme joueur et comme personne, il a été excellent avec moi jusqu’à maintenant. Je pense qu’on sait où l’autre va être, mais il est encore trop tôt pour dire si ça va continuer, on n’a pas encore joué un vrai match. Seul le temps va déterminer si on va demeurer ensemble, mais j’aime bien jouer avec lui. »

Tkachuk, qui disputera son premier « vrai » match mercredi lorsque les Maple Leafs de Toronto seront les visiteurs au Centre Canadian Tire, impressionne l’entraîneur-chef Guy Boucher jusqu’à maintenant.

« Il a beaucoup de calme. Son coup de patin est surprenant également, il a une plus longue enjambée vu qu’il est plus grand. Mais son calme quand il y a de la circulation et qu’il y a de la pression sur lui, c’est ce qui est le plus impressionnant pour moi. C’est pourquoi il peut faire les jeux qu’il fait. On sait qu’il peut être physique, mais il est capable de faire des jeux sous pression. En ce sens, il a déjà ce qu’il faut pour jouer dans la LNH. On va voir ce qu’il va faire au cours de la prochaine semaine. Mais je ne peux pas mentir, j’aime la connexion avec Stone et alors que j’essaie différentes combinaisons, je ne toucherai pas à ça », a-t-il affirmé.

+

LES SÉNATEURS EN BREF

Le repos est une arme

Guy Boucher n’a pas utilisé cette citation célèbre de ses deux premières saisons à la barre des Sénateurs dimanche, mais c’est tout comme. Après trois jours de camp d’entraînement, une journée de congé est prévue à l’horaire lundi alors que seuls les joueurs qui joueront mardi à Lucan auront à se présenter pour le vol nolisé vers London en fin d’après-midi. « Nous avons accompli ce qu’on voulait lors de ces trois premiers jours, les joueurs sont sortis vidés de chaque pratique et c’est ce qu’on voulait. On cherche à créer un environnement basé sur l’éthique de travail et les joueurs ont tous bien répondu.... Les joueurs nous ont dit que c’était aussi difficile que ça pouvait l’être, mais en même temps, il faut être intelligents et leur permettre de récupérer pour éviter des blessures », a-t-il dit.

Brown décevant

Après un tournoi des recrues et trois jours de camp où il ne s’est pas démarqué, on peut dire que l’ancien premier choix Logan Brown a du boulot à faire lors des parties hors-concours pour impressionner ses patrons, qui lui ont donné une chance de jouer avec des joueurs habiles en fin de match dimanche quand il s’est retrouvé entre Brady Tkachuk et Mark Stone. « On cherche à voir qui peut grandir, et grandir rapidement, a dit Guy Boucher au sujet de ses espoirs. Certains de nos jeunes vont s’améliorer en jouant avec de meilleurs joueurs, pour d’autres ce sera plus difficile parce qu’ils ne sont pas assez rapides ou qu’ils ne lisent pas le jeu assez vite. On va voir qui va faire quoi. On va garder l’esprit ouvert... Logan se bat pour un poste avec Pageau absent, il est dans le “mix” avec d’autres gars. »

Entre les lignes

Boucher s’est dit impressionné de voir comment les nouveaux venus Chris Tierney et Brady DeMeo se sont insérés dans le groupe après leur arrivée en ville tard vendredi. « Ils sont arrivés à 1 h du matin vendredi, ils se sont retrouvés avec du nouvel équipement et des réunions, puis sur la glace.

Ils arrivent comme un cheveu sur la soupe dans un nouvel environnement, mais les deux se sont bien comportés... Ce sont des individus de haute qualité », a-t-il dit.

L’autre attaquant acquis des Sharks vendredi, Rudolfs Balcers, a compté un but dans le match simulé de dimanche.

Environ 1000 partisans étaient éparpillés dans les gradins du CCT pour le « Festival des fans » annuel et non, on n’a pas vu de pancarte lamantant le départ d’Erik Karlsson.