La recrue Thomas Chabot a déjà réalisé un rêve en patinant avec Erik Karlsson lors d'un match intra-équipe ce week-end.

Thomas Chabot surpris mais heureux de rester

Je dois être franc, je m'attendais à partir aujourd'hui. »
Thomas Chabot était le premier surpris d'avoir évité le couperet, hier matin.
« Je savais que c'était la grosse journée de coupes. Vu que tout le monde s'en allait, je pensais que je devrais peut-être laisser ma place, moi aussi. Je pensais que je devrais retourner à mon club junior. »
Chabot est un peu surpris, mais vraiment pas déçu. Même s'il ne s'attend pas à jouer dans la LNH cette saison, il vit un rêve éveillé à son premier camp.
« J'ai un peu hâte de retourner à Saint-Jean, mais je me plais quand même beaucoup ici. C'est vraiment une belle expérience pour moi. »
« Il ne devrait pas être surpris. Il a fait exactement ce qu'on pensait qu'il ferait à son premier camp », assure Dave Cameron.
L'entraîneur espère que Chabot profitera de son séjour prolongé pour observer davantage les pros de la LNH.
« Il prend de bonnes décisions avec la rondelle, mais il a encore du chemin à faire physiquement. Les poussées de croissance ne feront pas tous le travail à sa place. Il doit être prêt à mettre les efforts nécessaires pour franchir les dernières étapes de son développement. »
Les Sea Dogs de Saint-Jean disputeront leur prochain match vendredi. Ils accueilleront les Olympiques de Gatineau pour l'occasion.