Après Dustin Byfuglien l'an passé, c'est Jacob Trouba qui a infligé une blessure à Mark Stone plus tôt cette saison.

Stone, Hoffman et Wingels ont fait le voyage au New Jersey

Après avoir traversé de grosses tempêtes en première moitié de saison, avec la commotion cérébrale de Clarke MacArthur et le cancer de l'épouse du gardien Craig Anderson, la troupe de Guy Boucher avait enfin un alignement presque complet avec le retour du second tandis que le premier a été remplacé adéquatement à l'interne avec l'émergence des Ryan Dzingel et Tom Pyatt.
C'était avant le « désastre » survenu dimanche dans la défaite de 3-2 contre les Jets de Winnipeg, quand Mark Stone, Mike Hoffman et Tommy Wingels sont tous tombés au combat, au lendemain d'un match où Bobby Ryan s'était blessé à un doigt pour aboutir sur la liste des éclopés pour une période encore indéterminée.
Alors que le club a profité d'une journée de congé lundi, la bonne nouvelle était que le trio de nouveaux blessés était dans l'avion nolisé qui a amené l'équipe au New Jersey. Il faudra cependant attendre à l'entraînement matinal de mardi avant de connaître leur statut en vue de la partie contre les Devils en soirée.
Par mesure de précaution, les Sénateurs ont rappelé les attaquants Casey Bailey et Max McCormick de leur club-école de Binghamton en matinée lundi.
« C'est plus difficile de ramer dans la bonne direction quand tu perds des gars comme ça, des gros morceaux de l'équipe, a commenté l'attaquant Zack Smith après ce match hécatombe. Ça fait mal quand tu perds n'importe qui, mais on n'est pas certain de la durée de leurs absences... Le calendrier ne devient pas plus facile et les parties sont difficiles, des gars vont tomber ou jouer avec des blessures, c'est certain, mais ça arrive à tous les clubs dans la ligue. Considérant l'adversité à laquelle on a dû faire face, on a quand même assez bien joué (contre les Jets), même si on n'a pas réussi à créer l'égalité à la fin. »
En leurs absences au fil du match de dimanche, plusieurs joueurs ont dû prendre les bouchées doubles et remplir des rôles différents de ceux qu'ils comblent habituellement. C'était le cas du Gatinois Jean-Gabriel Pageau, qui a été appelé à jouer sur la deuxième unité du jeu de puissance en plus d'être sur la glace en toute fin de partie, un but possible lui étant refusé parce que les reprises vidéo n'ont pas montré que la rondelle avait franchi la ligne des buts sans l'ombre d'un doute.
« C'est certain qu'on veut ravoir nos joueurs le plus vite possible. En attendant, ça ouvre du temps de glace pour d'autres joueurs, mais c'est notre puissance en attaque qu'on perd avec des gars comme Stone, Hoffman et Ryan qui sont absents. Ce sont de gros morceaux, on va souhaiter qu'ils reviennent en santé le plus vite possible », a souligné Pageau.
Pour l'entraîneur-chef Guy Boucher, cet autre coup du sort est tout simplement un autre test du caractère pour son club.
« Notre équipe va bien, elle a bien composé avec de l'adversité toute la saison. Finalement, on récupère enfin notre gardien numéro un, les gars sont en santé. C'est très difficile de voir autant de blessés en l'espace de quelques heures, je ne mentirais pas. Il va falloir se battre pour traverser cette épreuve, trouver des moyens de se battre. Mais quand tu perds des joueurs de haut niveau, en même temps, ça va être très exigeant pour nos joueurs, ce sont des circonstances inhabituelles auxquelles nous devrons faire face », a-t-il indiqué lors de son point de presse d'après-match dimanche.
La perte de Stone, meilleur dompteur parmi les attaquants de l'équipe avec ses 49 points, dont 21 buts, ferait particulièrement mal, lui qui a été sonné par Jacob Trouba avec un coup illégal à la tête. Il avait raté une partie du camp d'entraînement en raison d'une commotion cérébrale. Hoffman a pour sa part quitté après la première période en raison d'une blessure au bas du corps, alors que Wingels a été sonné par une mise en échec de Dustin Byfuglien en fin de rencontre.
Trouba suspendu pour deux matches
Le département de la sécurité des joueurs de la LNH a imposé une suspension de deux parties au défenseur des Jets de Winnipeg Jacob Trouba pour son coup illégal à la tête de l'attaquant des Sénateurs Mark Stone, qui n'est pas revenu au jeu pour les 13 dernières minutes de ce match.
Stone, dont le frère Michael a été échangé aux Flames de Calgary lundi par les Coyotes de Phoenix, «n'a pas subi de blessure apparente sur le jeu et Trouba n'a pas d'historique de suspensions», peut-on entendre dans le vidéo explicatif de la suspension, rendu public après une audience téléphonique avec l'arrière des Jets lundi après-midi.
« Trouba a utilisé un mauvais angle d'approche pour sa mise en échec et il aurait pu éviter que le point principal de contact soit la tête », affirment également les préfets de discipline de la LNH.