Après s’être vu refuser un but en première période, Mark Stone a inscrit le but gagnant dans un gain de 4-2 des Sénateurs à Detroit, vendredi soir.

Stone fait la différence pour les Sénateurs

DETROIT — Les Sénateurs d’Ottawa n’ont pas fait une autre crevaison sur la route vendredi soir dans la ville de l’Automobile.

Après avoir échappé une avance de deux buts, ils sont revenus à la charge pour défaire les Red Wings de Detroit 4-2 devant 18 330 amateurs au Little Caesars Arena, mettant fin à une série de cinq revers à Detroit.

Le gardien Craig Anderson a mis fin à une séquence personnelle de cinq défaites à l’étranger en repoussant 26 lancers devant son filet, obtenant de l’aide de sa barre horizontale sur un tir de Gustav Nyquist en début de troisième période.

Après s’être vu refuser un but au premier tiers, Mark Stone a obtenu le but gagnant à 7:08 de la troisième période quand il a poussé une rondelle libre derrière le gardien Jimmy Howard que venait de faire dévier Colin White sur le tir original du nouveau défenseur Stefan Elliott. Chris Tierney a concrétisé ensuite la victoire en comptant son deuxième du match dans un filet désert.

« C’était un match pas mal complet pour nous, du début à la fin, nous avons fait du bon travail dans les trois zones. On a joué de façon simple et les unités spéciales ont encore fait le travail. Je pense avoir bien contrôlé les retours, et il y a eu un peu de chance aussi (avec le poteau). Et j’ai fait un bon arrêt du bloqueur contre Nyquist avant qu’on aille compter à nouveau. Les arrêts sont venus au bon moment, c’est parfois plus important que le nombre de buts et d’arrêts », a commenté Anderson.

Les visiteurs avaient pris le contrôle de la rencontre en première période quand ils ont pris les devants 2-0, une avance qui aurait pu être encore plus importante si la reprise vidéo avait montré de façon concluante que la rondelle lancée par Stone avait franchi la ligne des buts derrière le gardien Howard, étendu de tout son long. L’arbitre québécois Eric Furlatt avait signalé le but, mais il aurait avoué par la suite en discutant avec les dirigeants de la ligue à Toronto qu’il s’est laissé convaincre par la réaction de Stone et n’avait pas vu la rondelle dans le filet.

« Ça n’a pas été frustrant, je savais que la rondelle n’avait pas rentrée. J’ai juste tenté de vendre le but... On a bien joué après avoir échappé l’avance, on n’a jamais changé notre façon de jouer », a dit Stone.

Les Sénateurs avaient auparavant ouvert le pointage quand Tierney a converti la passe de Ryan Dzingel sur une descente à deux contre un. Thomas Chabot a doublé cette avance avec un puissant tir. Un neuvième but cette saison pour le défenseur québécois.

Un revirement commis dans sa zone par Zack Smith en fin d’engagement a cependant ramené les Wings dans le match, Luke Glendening capitalisant pour marquer d’un bon coup de revers. Au deuxième tiers, Larkin a ensuite créé l’égalité avec le seul but de la période, s’échappant sur une passe de Frans Nielsen en sortant du banc des punitions, après que Niklas Kronwall ait bloqué un tir de Dzingel.

Bobby Ryan est revenu au jeu après avoir raté trois parties avec une commotion cérébrale et il semblait bien à l’aise, préparant le but refusé à Stone en première période en coupant au filet et prenant un tir qui a atteint le poteau.

Pendant la soirée, les Sénateurs ont appris la mauvaise nouvelle que leur espoir Alex Formenton ne participera pas au prochain Championnat mondial junior en raison d’une entorse à un genou. Équipe Canada junior a également retranché vendredi leur espoir Jacob Bernard-Docker, défenseur de 18 ans qui a été repêché en fin de première ronde en juin dernier.

Les Sénateurs (14-15-4) ont pris le chemin de Montréal immédiatement après le match et ils vont conclure ce voyage de trois matches en affrontant le Canadien une dernière fois cette saison.

>> Sommaire

CHABOT S'EST SURPRIS LUI-MÊME

DETROIT — Thomas Chabot s’est surpris lui-même avec le boulet de canon qui lui a procuré son neuvième but de la saison dans la victoire de 4-2 contre les Red Wings.

« Il est venu me voir après et il m’a dit qu’il ne pensait pas qu’il avait ça en lui. Je l’ai vu arriver en plein centre, je lui ai refilé la rondelle et il a pris un bon tir », a raconté le centre Colin White, qui a obtenu son 20e point de la saison là-dessus.

« C’était un bon jeu de “Whitey” d’attendre que quelqu’un vienne appuyer l’attaque. J’ai mis beaucoup de poids là-dessus et je ne m’attendais pas à ce que le tir soit si fort que ça, mais on va le prendre. J’ai dit aux gars que je me suis surpris moi-même, j’ai rentré avec une bonne vitesse et j’ai mis du poids dessus, je ne m’attendais pas à ce que ça rentre direct comme ça », a souligné l’arrière québécois, qui a aussi préparé le but d’assurance de Chris Tierney dans un filet désert en fin de match.

Chabot était surtout content du jeu défensif de son club lors de ce quatrième gain (4-10-1) de la saison sur la route.

« Ça ressemblait beaucoup à ce qu’on fait à la maison. Je pense qu’on commence à gagner en maturité, a dit l’entraîneur-chef Guy Boucher. Ils (les Red Wings) sont revenus, mais nous sommes revenus à notre tour. Nos défenseurs ont tous fait une différence dans ce match. (Stefan) Elliott a fait une différence, il est plus-2 et il a une passe... C’est une bonne victoire d’équipe et une grosse affaire là-dedans est que Bobby (Ryan) était de retour. C’est gigantesque. Quand un gars comme ça revient, tu vois la différence », analysait l’entraîneur-chef Guy Boucher de son côté.