Brady Tkachuk peut compter sur l’aide de Mark Stone, qui l’a pris sous son aile, lui permettant de louer une chambre dans sa maison.

Stone et Tkachuk, complices sur glace

TAMPA — Brady Tkachuk et Mark Stone passent déjà beaucoup de temps, ensemble, à l’extérieur de la patinoire. Le vétéran a décidé de prendre la recrue sous son aile, en lui permettant de louer une chambre dans sa maison.

La complicité risque de se transporter sur la glace, maintenant.

Les deux ailiers ont été réunis lors du match de jeudi. Les résultats ont été instantanés. Ils ont connu une grosse troisième période, en patinant de chaque côté de Matt Duchene.

Samedi, à Tampa, ils évolueront au sein du même trio à compter de la mise en jeu initiale. Cette fois, Colin White sera leur centre.

« Vous me demandez si j’aime jouer avec le kid? Il faudrait d’abord que vous me dites de quel kid vous parlez. »


«  J’aime jouer avec les deux kids. Les deux font les choses tout simplement, mais ils sont quand même très efficaces. Ils complètent toujours les bons jeux aux bons moments. Ça devrait fonctionner.  »
Mark Stone

L’idée de réunir Tkachuk et Stone a germé dans l’esprit de Guy Boucher durant le match de jeudi, quand son équipe tirait de l’arrière par trois buts contre les Golden Knights de Vegas.

« Brady nous a donné pas mal ce que j’attendais, dit l’entraîneur, au sujet de la recrue qui revenait d’un long séjour sur la liste des blessés. Ce fut plus difficile pour lui dans la première partie de la soirée. Tranquillement, il a commencé à revoir son timing et ses jambes. Quand j’ai vu ça, je n’ai pas hésité. Il nous a donné de la drive, du physique. Sa nouvelle ligne est allée chercher deux buts. »

Les partisans des Sénateurs ne devraient pas trop s’attacher à l’idée, séduisante, de voir le meilleur attaquant jouer avec la recrue la plus prometteuse.

« La vérité, c’est que je vais en utiliser tout plein, cette saison, des combinaisons. Tkachuk et Stone, ça fonctionne, et c’est un nouvel outil dans ma boîte à outils. Contre les grosses équipes, pour faire de la place à Duchene, on pourra toujours utiliser les deux gros ailiers ensemble. »

À Tampa, un autre facteur poussera Boucher à utiliser Tkachuk et Stone au sein d’un même trio.

« Le Lightning est une équipe tellement puissante. Il y a des bons joueurs dans les quatre trios de l’équipe de Jon Cooper. Nous allons affronter cette équipe sur la route. Ça nous rend encore plus vulnérables. En plaçant nos meilleurs joueurs dans des trios différents, nous nous donnons une meilleure chance de l’emporter. »

Boucher répète qu’il a été très impressionné par le rendement de Tkachuk, contre les Knights. Selon lui, on reverra bientôt la recrue qui a explosé, récoltant six points à ses quatre premières parties en carrière.

« Il fera encore mieux que ça. Les joueurs qui ont la chance d’évoluer avec Mark Stone finissent plus souvent qu’autrement par bien paraître », dit-il.

Stone est d’accord. « Brady a 19 ans. Pour un joueur de 19 ans, rater quelques semaines d’action, ça peut être un sérieux problème. Je sais de quoi je parle. J’ai raté beaucoup de matches parce que j’étais blessé dans les premières années de ma carrière. Je sais très bien comment on se sent quand on revient au jeu et qu’on ne se sent pas comme on voudrait se sentir. Eh bien, à 19 ans, Brady a eu besoin de deux petites périodes pour retrouver ses réflexes. »

Défensive

Mark Stone traverse une très heureuse séquence. Il a récolté 11 points à ses cinq dernières parties.

Comme tous les autres joueurs de l’équipe, il doit trouver des moyens de resserrer la défensive.

« En fait, je veux dire... Jeudi, on s’est bien débrouillés, dans l’ensemble. Nous avons juste alloué trop de chances de qualité. »

+

LES SÉNATEURS EN BREF

Condon gagne à Belleville

TAMPA — Les ennuis de Mike Condon se sont transportés à Belleville. Le gardien de buts américain a connu des difficultés, vendredi soir, lors du premier match de son séjour de remise en forme dans la Ligue américaine.

Il a laissé passer pas moins de six rondelles, dans un véritable festival offensif entre les Senators et les Marlies de Toronto. Il a été chanceux. Il a quand même pu s’en tirer avec la victoire.

Mike Condon

L’ailier québécois François Beauchemin a marqué, en toute fin de soirée, le but qui a fait la différence dans une victoire de 7-6.

Condon a réussi 14 arrêts, dans une soirée où deux des jeunes espoirs les plus dynamiques des Sénateurs ont volé la vedette. L’attaquant recrue Drake Batherson a récolté six points — un but et cinq mentions d’aide. Il a donc disputé le match le plus productif de sa jeune carrière professionnelle. Ça lui fait 19 points en 13 parties.

Le défenseur Christian Wolanin a fait presque aussi bien. Il a connu une partie de cinq points.

Rudolf Balcers, Adam Tambellini, Filip Chlapik et Erik Burgdoerfer ont marqué les autres buts de Belleville. Burgdoerfer a été renvoyé à Belleville par les Sénateurs, plus tôt, durant la journée.

***

Borowiecki a répondu à l’appel

Les joueurs et les entraîneurs des Sénateurs ont longuement vanté le courage de Mark Borowiecki. Le courageux défenseur des Sénateurs a jeté les gants devant le dernier des boxeurs poids lourds de la LNH, Ryan Reaves, jeudi soir.

Mark Borowiecki

Ce combat a revigoré le banc, et donné le ton à la remontée des Sénateurs.

Vendredi, après l’entraînement de son équipe, à Tampa, Borowiecki a confié qu’il n’était pas à l’origine de cette bagarre.

« Ryan a été à l’origine de tout ça. Il m’a dit quelque chose, dans le cercle des mises en jeu. Brady m’a entendu. Il m’a regardé, il avait l’air de se demander comment j’allais réagir. Ryan a lâché son bâton. J’ai décidé de lâcher les gants », a raconté Borowiecki.

Reaves cherchait peut-être à venger son coéquipier Cody Eakin. Borowiecki lui a infligé une blessure lors du passage des Sénateurs au Nevada, plus tôt, cet automne. Le défenseur des Sénateurs s’attendait un peu à ce Reaves cherche la bagarre au Centre Canadian Tire.

« C’est le genre de choses qui me traverse l’esprit. Un gars qui joue comme je joue doit s’attendre à se bagarrer quand il affronte un joueur comme Reaves.