Fredrik Claesson

Souvenir perdu pour Claesson

Fredrik Claesson est généralement un hockeyeur de commerce très agréable, toujours de bonne humeur.
Mais alors qu'il se prépare à se rapporter à un camp des Sénateurs, l'arrière suédois est un peu triste d'avoir à composer avec la perte d'un souvenir important de sa carrière : la rondelle et le bâton de son premier but, qui ont été égarés par une compagnie d'expédition quelque part entre Ottawa et son patelin de Stockholm, en Suède.
Ces souvenirs font partie d'un montage avec une copie de la feuille de match et des photos prises après qu'il ait secoué les cordages pour la première fois dans la LNH, le 8 mars dernier à Dallas dans une victoire de 5-2 des siens.
L'équipe a ébruité l'affaire mardi sur son compte Twitter, lançant un appel au public pour retrouver le colis avec une photo de l'ensemble, accompagnée du message, « Si ça a marché pour Tom Brady... », faisant référence au chandail du quart des Patriots de la Nouvelle-Angleterre qui a été retrouvé après avoir été volé dans le vestiaire des champions du dernier Super Bowl.
Ça risque d'être moins évident dans le cas de Claesson, cependant. En entrevue avec le Droit, il a raconté les circonstances de cette perte.
« Le colis devait aller au domicile de mes parents et il se serait rendu à l'aéroport en Suède, mais on ne m'a jamais appelé pour aller le chercher. La compagnie l'a renvoyé et il a été perdu en France apparemment, d'après ce qui a pu être déchiffré avec l'aide du numéro de suivi. Là, on ne sait pas où il est. Mon père l'a attendu tout l'été, et maintenant, ce souvenir est parti. Ce n'est pas le fun du tout. J'espère que quelqu'un va le retrouver et si ça se produit, je vais lui offrir une récompense en retour », a-t-il confié mardi matin.
Cette mésaventure n'empêche pas Claesson d'avoir bien hâte au début de la nouvelle saison, sa première avec un contrat de la LNH à sens unique en poche. « J'ai eu un bon été d'entraînement et j'ai joué beaucoup au golf aussi, même si la température a été moyenne en Suède. Je suis super excité pour cette année, je veux faire un autre pas en avant et être dans l'alignement chaque soir », a-t-il indiqué, content de voir que l'équipe a ajouté un autre Suédois, Johnny Oduya, même si celui-ci luttera avec lui pour du temps de glace.
En vitesse
Les Sénateurs ont annoncé mardi qu'ils invitaient un deuxième attaquant pour un essai professionnel au camp d'entraînement. Après Chris VandeVelde, l'ancien Flyer qui a accepté leur invitation lundi, c'était au tour de Brendan Woods de faire de même. Âgé de 25 ans, il est un ancien de l'organisation des Hurricanes de la Caroline, ayant joué seulement sept parties avec eux cependant. En raison de blessures, il n'a disputé que 24 parties en 2016-2017 avec leur club-école de Charlotte, récoltant trois buts et trois passes... Le tournoi de golf qui a eu lieu lundi au club Royal Ottawa a permis de récolter 156 160 $, argent qui ira renflouer les coffres de la Fondation des Sénateurs.