Jamie Benn festoie avec son gardien Kari Lehtonen après la victoire de leur équipe.

Robin Lehner encaisse un septième revers consécutif

Pendant un bon moment, on a cru que Robin Lehner était en train de retrouver ses moyens.
Pendant les 35 premières minutes du match, samedi, le gardien de but à la confiance ébranlée multipliait les gros arrêts. C'était complètement inattendu. Presque un miracle.
Lehner n'a pas été capable de tenir le coup jusqu'au bout. Cette fois, ce sont les Stars de Dallas qui l'ont vaincu, 3-1.
Un septième revers consécutif pour lui.
Un sixième revers consécutif pour les Sénateurs d'Ottawa.
«Perdre... C'est décourageant. C'est vraiment plate», a-t-il soufflé au terme d'un match robuste où les Sénateurs ont aussi perdu un soldat. 
En milieu de troisième période, Bobby Ryan s'est lourdement écrasé contre la rampe située derrière le filet de Lehner.
Il arrivait à toute vitesse, il a été légèrement poussé par Cody Eakin. Il est tombé. Il a eu beaucoup de mal à se relever.
On dit que Stéphane Robidas s'est blessé à peu près au même endroit, à la fin du mois de novembre.
«Ça ne veut pas dire que Ryan va s'absenter. Il ne se porte pas trop mal. Faudra voir comment il se porte après une nuit de sommeil», explique Paul MacLean, 
durant sa conférence de presse d'après-match au American Airlines Center, l'entraîneur-chef des Sénateurs a tenu à lancer des fleurs à son gardien.
Lehner ne pouvait rien faire pour stopper le premier but des Stars, en deuxième période. C'était le 26e lancer des Stars. Il venait d'effectuer un gros arrêt aux dépens de Valeri Nichushkin. Il était mal placé pour empêcher Cody Eakin de marquer sur le retour de lancer.
Trevor Daley a inscrit le but gagnant dans des circonstances similaires au début du troisième tiers.
Lehner aurait peut-être pu stopper le troisième but, celui de Jamie Benn. Ça n'aurait pas changé grand-chose au final.
«Robin a fait face à beaucoup d'adversité depuis notre retour de la pause olympique. Ce soir, il s'est comporté comme un véritable gardien. C'est probablement l'élément le plus positif de toute cette journée. Lehner s'est comporté comme un gardien», insiste l'entraîneur.
Après avoir perdu sept matches d'affilée, Lehner aimerait probablement obtenir une soirée ou deux de congé. Ça n'arrivera pas. Il devra sans doute retourner au boulot dans 48 heures.
Craig Anderson n'est toujours pas prêt à effectuer un retour au jeu.
«Il a patiné samedi matin. C'est positif. Il patinera encore une fois dimanche. Ça progresse. Je ne m'attends pas à ce qu'il soit en uniforme dans notre prochain match à Tampa. Il sera peut-être capable de seconder Robin mardi soir contre les Panthers de la Floride», indique MacLean.
Dans le rayon des «bonnes nouvelles», Erik Karlsson a inscrit le seul but de son équipe. Il s'agissait de son 19e but de la saison, ce qui lui permet d'égaler sa meilleure récolte en carrière.
Ça lui permet aussi d'égaler le record d'équipe pour le plus grand nombre de buts marqués dans une saison par un défenseur des Sénateurs. Il lui reste maintenant une douzaine de parties pour éclipser la marque qui a été établie par Steve Duchesne en 1997.
«Tant mieux. J'espère que je serai capable d'en marquer quelques-uns d'ici la fin de la saison. Il faut trouver des façons de garder le moral. Si on se présente au bureau avec la tête entre les jambes, la fin de saison sera encore plus difficile», croit-il.