Matt Duchene a marqué le but gagnant en seulement sept secondes de prolongation.

Remontée spectaculaire

Les téléspectateurs qui ont changé de poste pour regarder la finale du Championnat mondial junior opposant le Canada à la Suède après deux périodes du match entre les Sénateurs d’Ottawa et les Sharks de San Jose ont manqué quelque chose.

Les hommes de Guy Boucher ont montré qu’ils ont encore de la fierté, effectuant une spectaculaire remontée pour combler un déficit de trois buts au troisième tiers avant de l’emporter 6-5 en prolongation devant 16 061 courageux amateurs qui ont bravé un froid de canard pour se rendre au Centre Canadian Tire.

Matt Duchene a couronné ce retour en force des siens avec son deuxième du match après tout juste sept secondes de jeu en quatrième période, complétant la troisième passe du match de Mike Hoffman, qui avait compté le but égalisateur sur sa mention d’assistance.

« Nous avons enfin été récompensés pour le travail qu’on a fait, c’est une bonne sensation, a lancé Duchene dans le vestiaire des gagnants. J’ai été un peu chanceux sur mon premier but, la rondelle frappe un patin et j’ai un filet ouvert. Puis en prolongation, la rondelle est bondissante et on part sur un deux contre un, c’est exactement le scénario inverse de notre dernier match (mercredi) à Detroit. On va espérer que c’est un match qui tourne la page pour nous et qu’on pourra en jouer beaucoup d’autres comme ça. »

Derick Brassard a amorcé la remontée des siens en profitant d’un moment de faiblesse du gardien substitut des Sharks Aaron Dell à 26 secondes du début de l’engagement. C’était le troisième but de son trio complété par Mark Stone, qui a aussi obtenu deux passes, et Ryan Dzingel.

L’autre gros trio des Sénateurs a été fouetté par leur jeu parce qu’ensuite, Duchene et Hoffman, pour mettre fih à une disette de 14 matches sans but, ont marqué pour créer l’égalité, à chaque fois sur des passes de Bobby Ryan. Les Sénateurs (13-17-9) ont profité alors du fait que les Sharks ont manqué de jus après avoir joué la veille à Toronto, s’inclinant également en prolongation.

« On ne se préoccupait de leur calendrier, on voulait juste ne pas abandonner. Si on pouvait compter un but, on pouvait possiblement faire tourner le vent dans ce match et on a eu un bon bond avec ce but de Brassard qui a juste envoyé la rondelle au filet, de bonnes choses arrivent quand on fait ça. On a joué avec du “momentum” et de la confiance par la suite. C’était la période la plus amusante qu’on a joué cette saison... C’est une bonne sensation d’aider l’équipe en comptant, ça faisait longtemps, mais mieux vaut tard que jamais », a souligné Hoffman.

Les visiteurs avaient marqué trois buts au cours de la période médiane pour ajouter à leur avance de 2-1 après 20 minutes de jeu et ils semblaient en route vers un deuxième gain facile de suite contre Ottawa cette saison, après leur gain de 5-0 le 9 décembre dernier à San Jose.

Tomas Hertl a mené l’offensive des siens avec un doublé, ouvrant le pointage puis portant la marque à 5-2. Le Karlsson des Sharks, Melker de son prénom, a redonné les devants aux siens après que Dzingel ait créé l’égalité à mi-chemin en première avec son deuxième but en deux matches, complétant la stratégie de Stone et Brassard. 

Stone a marqué l’unique but des Sénateurs au cours de la deuxième période, en avantage numérique quand il a été repéré dans l’enclave par Hoffman.

Chris Tierney et Brent Burns ont capitalisé en avantage numérique en début de deuxième pour les Sharks, qui ont aussi vu l’ancien 67 Logan Couture récolter trois passes.

Le gardien Craig Anderson a été chancelant sur le deuxième but de Hertl en particulier alors qu’il a fait face à 35 tirs. Son vis-à-vis Aaron Dell a été mis à l’épreuve 43 fois, lui.

Le centre Nate Thompson a été blessé au premier tiers et il n’est pas revenu au jeu par la suite, blessé au bas du corps. Les Sénateurs ont joué à trois trios pendant la majorité de la troisième période.

Les Sénateurs auront une commande toute aussi difficile samedi soir alors que le Lightning de Tampa Bay, premier au classement général de la LNH, s’amènera au CCT.

Matt Duchene marque en prolongation sur une belle passe de Mike Hoffman.

BOUCHER : « ON A PAS ABANDONNÉ »

Guy Boucher était content de voir que ses Sénateurs n’ont pas abandonné vendredi soir quand ils tiraient de l’arrière 5-2 après 40 minutes de jeu.

« Contre Boston (samedi dernier), on jouait un bon match, mais on avait abandonné quand ils ont compté quelques buts. C’était un deuxième match en deux soirs et c’était difficile mentalement. Mais on ne voulait plus fois ça de notre club. Cette fois, nous avons été forts mentalement même quand ils ont pris l’avance et qu’on pensait mériter mieux. J’ai beaucoup de respect pour nos joueurs, et pour nos partisans qui sont restés derrière nous, on le sentait. C’est une belle victoire d’organisation ce soir », estimait-il après le gain de 6-5 contre les Sharks.

Mark Stone, qui a contribué grandement à l’attaque avec un but et deux passes, espère que ce gain va relancer la saison des siens. « On cherche des victoires de n’importe quelle façon qu’on peut les obtenir, que ce soit 6-5 en prolongation ou 2-1 ou 1-0. On doit obtenir du “momentum” de cette victoire, on ne peut pas avoir de relâchement. On peut savourer ce gain ce soir, mais il faut commencer à se préparer pour le meilleur club de la ligue en Tampa Bay », a-t-il souligné.

Les Sharks disputaient un deuxième match en deux soirs et ils ont semblé manquer d’énergie en troisième. « On s’est mis à commettre des revirements, à ne pas faire d’échec-avant et à commettre beaucoup d’erreurs dans notre zone. Il n’y a pas un trio qui a eu une bonne présence. Ça a fait boule de neige », a dit Logan Couture.

Le but de Matt Duchene établissait un nouveau record pour le plus rapide en prolongation, l’ancien de 28 secondes appartenant à Radek Bonk lors d’un match le 11 mars 2003 contre Boston.

>> Sommaire