Craig Anderson

Prolongation de contrat pour Craig Anderson

Le directeur général des Sénateurs d'Ottawa Pierre Dorion a réglé un premier dossier avec un de ses agents libres potentiels de l'été 2018 vendredi en annonçant qu'il s'est entendu pour une prolongation de contrat de deux ans avec le vétéran gardien Craig Anderson.
Le cerbère américain de 36 ans a accepté un pacte qui lui rapportera 5,5 millions $ (US) la saison prochaine, et 4 M$ en 2019-2020, soit une moyenne de 4,75 M$ sous le plafond salarial. L'entente comporte également une clause de non-échange à 10 équipes désignées par le joueur.
C'est une augmentation par rapport à sa moyenne de 4,2 M$ sous le plafond du contrat de trois qui arrivera à échéance l'été prochain. Pour la présente campagne, son salaire est de 3,1 M$, une aubaine pour un gardien numéro un établi dans la LNH.
Débarqué à Ottawa en février 2011 après un échange qui a envoyé en retour Brian Elliott à l'Avalanche du Colorado, Anderson n'a montré aucun signe de ralentissement au cours de ses sept saisons complètes devant le filet des Sénateurs.
Il est revenu de différentes blessures pour offrir des performances solides, et il a montré une force mentale impressionnante la saison dernière quand il a raté deux mois au milieu de celle-ci pour être au chevet de son épouse Nichole qui devait lutter contre une rare forme de cancer de la gorge. Avant et après, il a présenté une excellente fiche de 25-11-4 avec une moyenne de 2,28 et un taux d'efficacité de .926, en plus d'exceller en séries pour aider son club à atteindre la finale de l'Est.