Anthony Duclair (10) a connu de bons moments depuis qu’il est débarqué dans la capitale nationale avec ses 14 points, dont 8 buts, en 20 matches.

Pas d’enjeu pour les Sénateurs contre les Jackets

Le scénario d’un Anthony Duclair qui compte son 20e but de la saison pour écarter les Blue Jackets de Columbus des séries éliminatoires ne se produira malheureusement pas.

Avec leur gain de 3-2 en tirs de barrage contre les Rangers de New York vendredi soir au Madison Square Garden, les hommes de John Tortorella se sont assurés d’une place en séries éliminatoires et ils ont éliminé le Canadien de Montréal du même coup. Leur match contre les Sénateurs samedi soir au Centre Canadian Tire n’aura donc pas de signification alors que les deux équipes disputeront leurs 82e et derniers matches de la saison régulière.

Acquis des Sénateurs peu avant la date limite des transactions de la LNH en retour de l’attaquant Duclair, Ryan Dzingel a compté le premier but des Blue Jackets lors de cette rencontre où Artemi Panarin a réussi le but en fusillade qui assurait la victoire des Jackets, eux qui participeront aux séries pour une troisième saison consécutive. C’était probablement impératif pour leurs dirigeants, le d.g. Jarmo Kekäläinen et Tortorella en tête, après leur décision de garder Panarin et le gardien Sergeï Bobrovsky à la date limite, en plus de faire l’acquisition de Dzingel et de Matt Duchene des Sénateurs.

Duclair, pour sa part, a connu de bons moments depuis qu’il est débarqué dans la capitale nationale avec ses 14 points, dont 8 buts, en 20 matches.

Juste auparavant, lors d’un passage des Blue Jackets dans son patelin de Montréal, Tortorella avait fait des déclarations assez dérogatoires au sujet de l’attaquant qui en est à sa cinquième équipe dans la LNH.

« Je ne crois pas qu’il sache comment jouer. Il a toutes les habiletés au monde, mais je crois qu’il pense qu’il peut faire tout ce qu’il veut sur la glace. Et ça ne se passe pas comme ça dans la LNH, a déclaré Tortorella. On a passé beaucoup de temps à essayer de lui apprendre certaines choses relativement à des situations précises. Parfois, il nous montre des signes qu’il comprend... Mais je ne sais pas si le problème est qu’il n’arrive pas à bien appliquer nos enseignements ou s’il est simplement têtu. »

Duclair, qui a compté son 19e but jeudi soir à Buffalo, n’est pas revenu sur ce commentaire depuis qu’il est débarqué dans le vestiaire des Sénateurs, préférant se concentrer à faire ses preuves avec sa nouvelle formation qui lui offre une nouvelle chance, lui qui sera joueur autonome avec restriction (et avec droit à l’arbitrage) pendant la saison morte.

Concernant la possibilité d’atteindre le plateau des 20 buts pour la deuxième fois de sa carrière (il avait récolté 20 buts et 44 points à sa saison recrue en Arizona en 2015-2016), il a simplement confié récemment que «ce serait le fun d’y parvenir».

Le match de samedi soir pourrait bien être le dernier de l’entraîneur par intérim des Sénateurs Marc Crawford derrière le banc, lui qui a un dossier de 7-8-1 depuis qu’il a pris la relève de Guy Boucher au début de mars.

«Nos gars se sont débattus avec ardeur ici récemment. Il n’y avait pas beaucoup d’enjeu pour eux, mais ils ont joué pour la fierté et ils ont été compétitifs, a mentionné Crawford après le revers de 5-2 à Buffalo jeudi soir. Nous avons été dans tous les matches. (Jeudi), le quatrième but a fait mal, c’était difficile de revenir après ça. L’effort était encore là à la fin, mais ce n’était pas le même genre d’effort que nous avons obtenu d’habitude. On dirait qu’on a frappé un genre de mur.»

Les Sénateurs, qui ont obtenu congé d’entraînement à leur retour en ville après leurs deux parties en 24 heures dans l’état de New York, chercheront à terminer une saison d’enfer du bon pied en cette soirée de reconnaissance aux partisans de l’équipe.

«On veut finir sur une bonne note, pas juste pour nous-mêmes et cette équipe, mais pour nos partisans également. Ils nous ont appuyé à travers les épreuves et on veut tout laisser sur la patinoire pour eux. Leur montrer à quel point leur appui est significatif», a souligné l’attaquant recrue Brady Tkachuk jeudi soir.

+

REVERS DES PETITS SENATORS

Le chemin menant à une participation aux séries éliminatoires pour les Senators de Belleville est plus compliqué que jamais alors qu’ils se sont inclinés 3-1 devant les Bears de Hershey vendredi soir, au même moment où les Monsters de Cleveland, club qu’ils pourchassent, soutiraient un gain de 3-2 au Rocket de Laval.

Les Monsters, club-école des Blue Jackets de Columbus qui s’amènent en ville samedi soir, portaient ainsi leur avance sur Belleville au quatrième rang dans la division Nord de la Ligue américaine de hockey à trois points alors que les deux équipes s’affronteront samedi au CAA Arena de Belleville.

Les Monsters ont un match de plus à jouer en plus d’ici la fin du calendrier régulier, la semaine prochaine.

L’ancien Olympique Vitalii Abramov a réussi l’unique filet des Senators dans cette rencontre où ils ont dominé 25-13 au chapitre des tirs au but, le gardien Marcus Högberg étant déjoué par Jayson Megna, Aaron Ness et Shane Gersich.

Les petits Senators avaient obtenu du renfort avant le match alors que le défenseur Christian Wolanin et l’attaquant Rudolfs Balcers ont été rétrogradés et qu’ils étaient en uniforme pour disputer un troisième match en trois soirs, après ceux des Sénateurs à Buffalo et New York.